La "belle" endormi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La "belle" endormi

Message par Gabriel Vonderland le Dim 13 Mar 2011 - 1:54

Le ciel se teintait doucement d'une couleur plus sombre de celle qui l'avait précédé dans l'après midi. Après tout il était déjà tard. D'un geste lasse, Gabriel sorti sa montre à gousset. Un cadeau de son frère avant son départ pour le Japon, elle était en argent, quelques traces indiquaient qu'elle n'était pas neuve. Beaucoup de gens se seraient offusqué de recevoir un objet usé. Pas Gabriel. Bien au contraire, il aurait été bien plus vexé qu'il lui en offre une récente. La petit aiguille lui indiquait qu'il était dix-huit heure passé. Un bâillement étira sa mâchoire, le décalage horaire commençait à se faire sentir. Et bien qu'il ai dormi dans l'avion, la fatigue lui alourdissait petit à petit les épaules. Le taxi s'arrêta alors et il descendit, sa valise à la main. Il passa le grand portail de fer et se dirigea d'un pas lourd et titubant jusque la grande porte de bois de l'entrée. Il la poussa difficilement, juste au moment où il commençait à pleuvoir à l'extérieur.

"- Un peu plus et j'y passais..."

En refermant la lourde cloison, il soupira et ferma les yeux, profitant de la chaleur du lieu. Quand il les rouvrit il découvrit le hall. La pièce était plus grande que n'importe quelle autres qu'il ai déjà vu, mis à part l'aéroport. Alors qu'il admirais la décoration des étoiles de fatigue et de joie dans les yeux, un nouveaux bâillement vint l'interrompre. Il se frotta les yeux en soupirant. Il n'avait jamais été aussi fatigué de toute sa vie, hui heure de décalage, ce n'était pas rien. Chez lui, ses parents devait surement dormir. Lui qui avait promis de les appelé en arrivant... Il le ferait le lendemain. Pour le moment il était concentré sur une seul et unique chose : Tenir éveillé. Il se dirigea vers l'accueil mais ne vit personne, alors il décida d'aller s'asseoir, en attendant que quelqu'un arrive, même si, à cette heure-ci, plus personne ne travaillaient, et donc, personne ne viendrait.

Il s'assit sur une chaise recouverte de velours, posa ses coude sur ses genoux, sa tête dans ses mains. Ses yeux ce fermaient doucement, il se pinça la joue pour ne pas s'endormir. Il voulait attendre, mais les minutes passaient, plus longues les unes que les autres. Et plus l'heure avançait plus il avait du mal à garder les paupières ouvertes. Puis finalement, il sombra dans un semi-sommeil.
avatar
Gabriel Vonderland
Nouvel élève

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 24
Localisation : Quelque part je ne sais où...
Humeur : Comme chaque jour, ni bien, ni mal
Date d'inscription : 10/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "belle" endormi

Message par Yagima Tetsuhiro le Lun 14 Mar 2011 - 14:30


La lune ronde baignait l’endroit d’une douce et apaisante lumière, et faisait transparaitre la place comme en plein jour. Les fleurs chargeaient l’air d’un parfum subtil. N’importe quel être humain avec un minimum de sensibilité se serait ému de la pure beauté qui émanait de là où se dirigent de jeunes gais et chaleureux, élancés et frêles.

Il y avait ici une bienveillance chaleureuse. Les gens parlaient avec une sagesse incontestable, une lueur de douceur dans les yeux, et une admiration qu’exprimaient leurs visages. Les voix calmes, et chuchotantes parfois raisonnaient comme une musique. Le silence de Yagima était une note aussi qui suivait le rythme de cette mélodie. Mais dans son regard il y avait une profonde et impénétrable tristesse, peut-être à cause de sa solitude. Il attendait, debout contre le mur, silencieux, et son attente lui paraissait interminable. Le pianiste qui jouait à ce moment là lui semblait le seul qui pourrait le comprendre, tant sa musique retraçait ses émotions. C’est alors qu’une main s’avança lentement vers lui, dans un geste si harmonieux…Soudain, un réveille sonna, et fit tressaillir le psychologue, le faisant sortir de ses songes. C’était la fin de sa journée de travail.

Sourire aux lèvres, c’est avec un plaisir non feint qu’il ferma la porte de son cabinet. Cette journée restera pour toujours mémorable. D’abord parce que c’était son premier jour au sein du pensionnât, ça s’imprègne, mais aussi parce qu’un élève lui avait réservé un accueil particulier. Décidément, il devait se méfier, il y avait ici quelques êtres suspects… C’est avec un regard insondable, et une voix condescendante qu’il avait affronté la situation, gardant sa maitrise de soi et son énorme indifférence. Sa curiosité l’avait poussé à lui adresser la parole, et (incroyable mais vrai) chercher même à comprendre pourquoi il agissait ainsi. Il décida toutefois de ne plus penser à cet emmerdeur.

Tranquillement, calmement, il arpenta le rez-de-chaussée, quand il discerna en face de lui un jeune garçon qui sommeillait là sur une chaise. Hum, étrange ! Pourquoi dormait-il ici ? Un nouveau peut-être? C’était probable oui. Il se rappela que lui aussi quand il arriva il s’était senti perdu, et n’avait trouvé personne à qui s’adresser. Et après un long moment de recherche, il avait fini par retrouver son bureau. Mais il était possible aussi qu’il fût là par simple fantaisie, ou qu’il déprimait… Cet élève devait de toute façon savoir qu’il ne pouvait pas passer toute la soirée ici. Allons, voyons voir qu’est-ce qu’il y a. Pour ça, approchons nous de lui ! Yagima effleura doucement son épaule, et lui dit d’une voix neutre mais tout bas pour ne pas le brusquer :

- La belle au bois dormant compte passer la nuit ici ?

avatar
Yagima Tetsuhiro
Psychologue

Nombre de messages : 45
Age : 26
Date d'inscription : 21/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "belle" endormi

Message par Gabriel Vonderland le Mar 15 Mar 2011 - 0:01

Gabriel ne dormait qu'à moitié, il avait vaguement entendu le bruit d'un froissement de vêtements, mais se dit qu'il devait surement rêver. Il était évident qu'à cette heure-ci il n'y avait plus personne dans les parages. Alors, lorsqu'il sentit quelque chose lui effleurer l'épaule et entendit une voix posée mais douce à la fois dire tout bas :

"-La belle au bois dormant compte passer la nuit ici ?"

Il sursauta, ne s'attendant pas à ce qu'on le réveil. Il leva un visage ensommeillé en plissant les yeux. Il distinguait une vague forme, qui, petit à petit devenait plus net, pour finalement former un visage. Un visage qu'il observa longuement sans rien dire. Ses traits étaient fin et agréable à regarder, il avait des yeux et des cheveux qu'il lui enviait. Une couleur naturelle et non aussi étrange que les siennes. Des cheveux blancs immaculé et des yeux violets pâles... Il n'aimait vraiment pas ces couleurs. Mais il faisait avec au moins il n'était pas comme tout le monde. Il était dit "Original". Mais cela ne changeait rien au fait que comparer à l'homme se tenant debout devant lui, il était certes Original, mais peu attrayant. N'avait-on pas idée de créer une telle horreur ?

Se rendant compte de son regard insistant il tourna la tête et murmura difficilement, la voix engourdit par le sommeil :

"- Je suis désolé, je viens d'arriver et je ne sais où aller."

Il soupira et se leva, trop vite au goût de ses jambes puisque, à peine fut il debout qu'elles se dérobèrent sous son poids, le faisant tomber à genoux au sol. Il grimaça sous la douleur, n'osant regarder l'homme en face, trop honteux. Quel maladroit... Il n'était même pas fichu de tenir sur ses petites guibolles. Le Japon ne lui offrait décidément pas de cadeau pour le moment. Pourquoi ça devait lui arriver à lui ? Il ne comprenait pas... Il tenta alors de se redresser, sans réel succès, ses membres, trop fatigué, ne lui répondaient plus. Cela commençait fortement à l'agacé, mais la douleur présente dans les muscles de ses mollets lui fis bien vite oublier son agacement... Il était fatigué, avait mal aux jambes, nulle part où dormir et par-dessus tout il ne désirait qu'une chose : rentrer chez lui...
avatar
Gabriel Vonderland
Nouvel élève

Masculin
Nombre de messages : 9
Age : 24
Localisation : Quelque part je ne sais où...
Humeur : Comme chaque jour, ni bien, ni mal
Date d'inscription : 10/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "belle" endormi

Message par Yagima Tetsuhiro le Lun 4 Avr 2011 - 13:46

Yagima avait une immense envie de rentrer chez lui et s’endormir sur le doux nuage du silence de sa chambre. Mais voilà, maintenant il ne pouvait plus penser à ça. Il gardait son sang froid mais…Raaaah…il aurait tant voulu être allongé sur son lit en ce moment.

Il regardait le visage ensommeillé de l’élève d’un air tranquille, comme s’il lui disait : « Alors, comment tu te sens ? ». Mais la question ne se posait pas, il voyait clairement la fatigue sur son visage. Il ne disait rien, d’ailleurs lui aussi était fatigué. Mais il y avait autre chose aussi. La lassitude. C’était pas possible, il était maudit ou quoi ?! Pourquoi autant d’évènements dans une seule journée !... Il avait bien le droit de se reposer hein ? En lui, une sensation vague lui disait : « Non, tu ne mérites pas ça… pas du tout alors … »

Yagima observait le jeune garçon en silence. Avec lui, on pouvait rester des heures, voire même des jours sans parler, cela ne lui causerait pas la moindre gêne. Le silence ne peut pas être mauvais, même si certaines personnes pensent qu’il équivaut à l’ennui, ou à l’angoisse, ou à tout autre sentiment négatif. Lui, quand il parle c’est pour dire quelque chose de précis, sinon pas la peine…

Cet élève qui venait de débarquer possédait un charme plutôt étrange, quelque chose qui le rendait unique, genre « je ne passe pas inaperçu ». Il paraissait timide et angoissé. Un splendide manque d’audace (normal que ça soit splendide pour un psy) qui fut confirmé quand le petit qui le dévisageait quelques instants auparavant détourna subitement la tête, visiblement gêné, et prononça d’une voix à peine audible que Yagima dut se pencher un peu plus près pour l’entendre.

"- Je suis désolé, je viens d'arriver et je ne sais où aller."

Tiens pourquoi ne pas lui expliquer calmement qu’il était assez grand pour se débrouiller tout seul, que le pensionnât n’était pas un labyrinthe, et lui Yagima Tetsuhiro était pressé de rentrer….l’idée lui effleura la tête, mais…NON. Non , il n’allait pas faire ça. Aider les autres était une règle de vie chez lui. Et en tant que psychologie au sein du pensionnât, il ne pouvait pas laisser un élève égaré tout seul…même en dehors des heures de son travail, et même en étant exténué…. Eh oui, y a certaines contraintes auxquelles on ne peut échapper.

Que l’élève s’excuse ne changeait rien à la situation, Yagima voulait juste comprendre pourquoi avait-il attendu ici sans rien faire… Cependant il ouvrit de grands yeux en le voyant tombé. Il ne s’y attendait vraiment pas. Il comprit qu’à cause de la fatigué il ne pouvait plus tenir sur ses jambes. Ça le perturba. Il ne savait plus comment agir. L’amener à l’infirmerie ? Mais c’est par où ? Demandez de l’aide ? Mais à qui…Ah là là, c’était vraiment pas son jour de chance.

Il rejeta la tête en arrière avant de l’observer de nouveau. Il avait clairement et très franchement adopté entre-temps une attitude. Il le fixa ainsi un instant, puis finit par lâcher d’un air vaguement ironique pour atténuer l’angoisse, et aussi pour détendre un peu l’ambiance :

- Tu as tendance à ne pas garder l’équilibre ?...

Il avait dit ça parce qu’il avait besoin d’un moment de réflexion. Voir s'il réussira à se relever par lui-même. Il espérait que ça soit le cas. Sinon, il lui faudra trouver une solution.
avatar
Yagima Tetsuhiro
Psychologue

Nombre de messages : 45
Age : 26
Date d'inscription : 21/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La "belle" endormi

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum