Coin artiste de Riku

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Coin artiste de Riku

Message par Riku HeavenLust le Mar 4 Nov 2008 - 1:55

Dessin et texte voila ce que je metterai ici



[img=http://img300.imageshack.us/img300/3479/dsc00034pt0.th.jpg][img=http://img300.imageshack.us/images/thpix.gif]

[img=http://img88.imageshack.us/img88/2146/dsc00068qc7.th.jpg][img=http://img88.imageshack.us/images/thpix.gif]

[img=http://img117.imageshack.us/img117/9801/dsc00073oj2.th.jpg][img=http://img117.imageshack.us/images/thpix.gif]

[img=http://img117.imageshack.us/img117/4990/dsc00076yw0.th.jpg][img=http://img117.imageshack.us/images/thpix.gif]

[img=http://img518.imageshack.us/img518/4436/dsc00088is5.th.jpg][img=http://img518.imageshack.us/images/thpix.gif]

Voila pour les dessins je passe ensuite a ce que j'écris en se moment ( je sais il y a plein de faute orthographe et conjugaison mais s'il vous plait jugez a l'histoire et non a au mots please)

Sgàth, les Ténèbres

J'écris ces quelques lignes dans le noir, un noir des plus complet. Si
vous lisez cette histoire prenez garde car ce que j'y révèle pourrait
être dangereux pour vous et vos proches.

Chapitre 1: commencement de la fin.

C'était
une soirée de janvier, le 13. Mon anniversaire. Moi, mes parents et
Lucy, ma sœur jumelle, passions cette soirée d'anniversaire à trois au
bord d'un lac. J'allais vers mes treize ans et j'étais heureux. Moi et
Lucy étions au bord du lac en train de lire deux livres différents dos
à dos. Ma mère disait toujours que ensemble nous faisions la paire.
Effectivement Lucy et moi nous nous ressemblions énormément, bien que
nous soyons de sexe opposée, la ressemblance était frappante. Elle
avait de longs cheveux noirs qui descendait au niveau de ces reins,
elle avait des yeux bleu orage comme les miens et un visage mature pour
une enfant de presque treize ans. Moi comme elle, j'avais les cheveux
noirs et des yeux bleu orage aussi et pour achevé la ressemblance mon
visage était tout aussi mature que le sien. Nous avions même les même
gouts en matière de lecture. Nous lisions tout deux un livre intitulé:
Fascination. Nous avions était interrompu dans notre lecture lorsque ma
mère s'écria:
-Les enfants a table!
Ensemble nous fermions nos livres et toujours ensemble que nous lui répondions:
-On arrive m'man!
Nous
rions d'un rire joyeux, nous avions toujours adoré parlais en meme
temps pour dire la meme chose. D'un pas coordonnés, nous arrivions a la
table , sur celle-ci tronait un grand poulets accompagné d'une salade.
"miam pensai-je"
A peine avais-je formulait cette pensée que Lucy me sourit et me dit:
-On va se régalait hein ?
Je lui sourit en lui faisant signe que oui. Toujours ensemble, nous commencions à manger..
Mes parents avait l'air heureux de nous voir rire ensemble.
Je prit quelque seconde pour regardait mes parents.
Moi
et ma sœur tenions beaucoup d'elle,notre mère, ces cheveux noir surtout
et sont gout pour la lecture.Notre mère était très belle et ne faisait
pas ces 32 ans car elle était fine, belle et élégante. Ces cheveux noir
comme ceux de ces jumeaux flottaient au vent. Mon père lui était un
brun, au regard Améthyste, ils n'étaient pas mauve, ces yeux je vous
rassure, il était marron cerclé d'une couleur étrange, tirant entre le
orange flamboyant et une couleur presque violet sombre. Il était aussi
très grand, il paraissait frêle au premier regarde mais était plus fort
que n'importe quelle gros bras. Il avait comme disais ma mère, le même
regard que moi, mélancolique et rêveur. Ma sœur elle avait le regard de
ma mère, un regard curieux et courageux.
Nous étions a la moitié du dinée quand la nuit vint a tomber. Le froid nous rejoignez.
Mon père alluma donc un feu, comme en camp de vacances.
Pas besoin de faire la remarque a ma jumelle, je vit dans ces yeux qu'elle avait eux la même pensait que moi .
Cette scène resterait a jamais figeait dans ma mémoire car ce qui suivit...
De
le l'autre coté du lac, une silhouette noir nous regardait, je senti
sont regards glacial posait sur moi. J'espère qu'il partira vite car il
me faisait peur.
Sa, Lucy ne l'avait pas remarquait, ce que je m'empressais de faire.
Comme moi elle fut glacial par la silhouette au loin.
Elle avait peur je le sentait.
Nous nous dirigeâmes ensemble vers nos parents pour les avertir de l'inconnu qui nous observait.
Nous n'en eûmes pas le temps.
La
silhouette qui était de l'autre coté du lac avait rejoint nos parents,
ce qui suivit ... je ne préféré pas en parlait, tout ce que je peux
dire c'est que c'était un véritable carnage, un bain de sang.
Toute
la scène je la vit, ma sœur non, pour la simple et bonne raison qu'elle
avait enfouie son visage dans mon cou pour échappait a cette vision de
cauchemar.
Puis la silhouette s'approcha de nous, elle nous regardait en silence.
Plusieurs
minutes passèrent, je voulais courir, prendre ma sœur par la main et
m'enfuir avec elle; mais mon corps ne voulait pas bougé.
Puis après une attente qui ma parut des heures, L'homme des ténèbres s'avança verre nous.
"Kévin j'ai peur..."Murmura Lucy dans mon cou.
Moi j'étais hypnotisait, je ne pouvait rien faire a par regardait.
L'homme s'approcha de moi.
Il siffla un mot a mon oreille.
"Dors Sgàth."
On aurait dit un ordre, et je ne peut ne pas lui obéir.
Je
me sentait sombrait, les dernières chose que je vit furent, l'homme des
ténèbres attrapait le cou de ma sœur et le visage de celle-ci.
Les seuls sons que je peut encore entendre, furent un cri de terreur et un craquement sec.
Et moi je sombrait dans l'inconscience.




Chapitre 2: La chambre Noir.

je me réveilla dans le noir le plus complet, mes souvenir était flou et je ne savait pas ou jétais.
Des sons me parvinrent dans mon réveil, des son inconnu, une langue inconnu.
Quand
j'ouvris les yeux, je vit l'homme des ténèbres me regardait, je peut
enfin le détaillé enfin ... le peu que je voyais de lui.
Il était encapuchonnait dans un cape noir, son visage était dissimulait par la la capuche qu'il avait rabattu sur sa tête.
Je ne vit ni ces yeux, ni son visage.
Son corps emmitouflé dans la cape ne me permit pas d'autre observation.
Je
balaya la salle du regard, la pièce était d'un noir d'encre éclairait
par des cierges noir allumait autour du lit ou je dormais quelques
minutes plus tôt.
Je vit qu'une dizaine d'homme identique a l'homme des ténèbres psalmodiaient autour de mon lit.
Quand tout les monde remarqua mon réveil, ils psalmodièrent plus vite encore.
Et
quand enfin leurs chants funeste se tut, je ressenti un douleur intense
dans chacun de mes membres, comme si on me transperçait de par et
d'autre.
J'avais mal, j'hurlais ma souffrance dans la pièce.
Toute les personnes présentent m'ignoraient, ignoraient mes cris de douleur.
Mon
corps devint lourd, mes pensées vagabonde et je sombra dans
l'inconscience, sentant une différence certaines dans mon être, une
chose qui n'avait pas sa place en moi.
"Il a embrassé les Ténèbres"
Encore a demi conscient, j'entendis cette phrase.
Qu'est-ce que pouvait bien signifiait "Embrassé les Ténèbres"?
C'est sur cette ultime question que je sombra dans un sommeil sans rêves, sans rien ... les Ténèbres.
Pendant le sommeil de l'enfant, une vieille femme au long cheveux d'argent entra dans la chambre noir.
Elle vit le nouvelle arrivant, il était blême, il était en sueur.
La femme claqua des doigts et une bassine d'eau fraiche apparut sur la table de la, chambre.
La
nuit avait laissait place au jour, mais les rideaux de la chambre noir
étaient tiraient de sorte que la pièce restait dans la nuit.
Les
cierges bientôt arrivaient a leurs fins éclairait assez la pièce pour
que la femme au cheveux d'argent puisse s'occupé du petit.
Elle s'approcha de la bassine puis dit avec un petit rire dans la voie.
"Quelle sotte! J'ai oubliait le tissu"
L'instant d'après dans sa main un tissu apparut entourait de brumes noirâtre qui s'évaporaient dans l'air.
Rapidement, elle plongea le tissu dans l'eau, l'essora et le plia pour enfin le mettre sur le front de l'enfant.
Se front était brulant.
Elle
épongea le front du petit d'un geste maternelle, répéta l'opération
plongé, essorait, pliait, épongeait... pendant des heures.
L'enfant ne se réveillait toujours pas mais semblait se calmé.
Quand elle sut qu'il irait mieux, elle partit doucement et en fermant la porte avec délicatesse pour ne pas réveillait l'enfant.
Quelques heures plus tard, Je me réveilla enfin.
J'étais seul dans la pièce, mais les ténèbres régnaient en maitre sur la chambre.
Je jeta les couettes et drap tout aussi noir de la chambre au sol.
Je me dirigea tant bien que mal dans le noir faire ce qui me semblaient être les rideaux de la pièce.
Je l'ai tirât d'un coup sec pour laissait entrait la Lumière.
Mais quand celle-ci me frappa, mes yeux ne le supportèrent pas , je referma le rideau rapidement.
Le simple contacte de la Lumière du soleil m'avaient brulait....
Mais que ce passait-il a la fin?!
La
pièce replongeais dans le noir m'apaisa et je ne pu que retournait dans
le lit, les genoux repliait sur le torse retournant mille et une
question dans ma tête.
Je réfléchissait dans cette Chambre noir.



Darkness and Light, Night and Day
Élan d'amour entre les Ténèbres et le Jour.
Sous forme de deux hommes, s'étreignant, s'embrassant, se caressant..
S'aimant.
Deux personnes différente, deux exacte opposé, qui se sont trouvaient et qui se sont mis a s'aimer.
Envers
et contre tout, leur différence, leur sexe, leur caractère, de tout ça
ils se moquaient car le plus important pour eux c'était de s'aimer.
Une
lumière faisant l'amour au ténèbres avec l'extrême douceur de l'aube et
les ténèbres qui ondulait sous le Plaisir calme et serin comme la nuit.
Un blond enserrant un brun, l'embrassant, le regardant dans les yeux.
Tout deux voyaient la flamme de l'amour dans les iris de l'autre.
Se perdaient a jamais dans cette vision de bonheur.
S'aimant de jour comme de nuit, dans la lumière comme dans les ténèbres.
Il s'aimaient.



Errance

Errance






Sgath
partit vers la Foret pour pouvoir ce retrouvé seul, si stupide qu'il se
devait de rester solitaire, sans personne, qu'il pourrai blesser ou
qu'il pourrait ennuyé.

Alors il marche seul dans la nuit encore et encore et encore.

Sans chemin a poursuivre, sans but pour avancée.

En
fait son arriver dans cette endroit lui causa plus de douleurs qu'il ne
l'aurai crue, des blessures qui lui entaillait le cœur.

Mais pourquoi fallait-il qu'il soit si stupide!

Si collant!

Si amoureux!

Si possessive!

Si jaloux!

Ah! Qu'il pouvait se haïr en cette nuit noir.

Même
tous les pouvoirs qu'il avait acquis étaient bien fade par rapport a la
saveur de l'amour, une saveur si douce et si sucrée, une saveur qui lui
faisait mal car elle lui était interdite.

Il repensa a tous c'est couple heureux qui filaient le parfaite amour.

Pourquoi ne pouvait-il aimer sans tous gâché?

Bien trop de question pour un être si idiot et si immature.

A travers la foret Sgath continuait a marchait dans le noir, seul .

Errant. Il arriva bientôt en vue d'un magnifique saule pleureur, son arbre favori depuis tout petit. Aller savoir pourquoi...

Il alla s'assoir contre son tronc, cachait par un rideau
de branches et de feuille.

Il écouta la vie émanant de l'arbre sans bouger, sans s'endormir , sans pleurer son désarroi.

A quoi cela servirait-il de versai des larmes pour quelque chose que l'on a déjà perdu.

Le visage son amour lui revint sans cesse en tête et le peu de temps qu'il avait passé avec lui lui hantait l'esprit

Sgath l'avoue il était jaloux tout simplement.


Sgath
n'aura jamais pensait qu'il tomberait amoureux si rapidement et si
facilement, a part Lui, il ne pourra plus aimer personne.

Personne d'autre ne pourraient invoquer en lui ce sentiment si fort...

Il soupira dans la nuit noir.
avatar
Riku HeavenLust
Professeur de Philosophie
Professeur de Philosophie

Masculin
Nombre de messages : 243
Age : 24
Localisation : Dans un monde d'art ténèbreux et obscène
Humeur : Obscène
Date d'inscription : 02/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin artiste de Riku

Message par Invité le Mar 4 Nov 2008 - 2:17

C'est mmagnifique se que tu fait
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin artiste de Riku

Message par Ayamé Soma le Mar 4 Nov 2008 - 12:47

Moi je les déjà lu huhu..
Parceque tu me l'avait envoyé ^^

Tu es démasqué mon petit sgath chéri ^^

_________________



avatar
Ayamé Soma
Directeur
Directeur

Féminin
Nombre de messages : 140
Age : 23
Date d'inscription : 09/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://crookeed.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin artiste de Riku

Message par Shiguré Soma le Mar 4 Nov 2008 - 14:16

XDD quel camouflage pitoyable Sgathounet hinhin -_-' tu es démasqué je crois -_-'

_________________
avatar
Shiguré Soma
Professeur de Théâtre
Professeur de Théâtre

Féminin
Nombre de messages : 146
Age : 25
Localisation : In the spaaaaaaaaaaace ~~ youhouuu
Humeur : encore trop bu
Date d'inscription : 18/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin artiste de Riku

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum