Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Mar 28 Juil 2009 - 1:36

C'était l'été, mais de nombreux élèves restaient au pensionnat même pendant les vacances. Cependant les cours n'étaient pas suspendus, mais ils devenaient facultatifs, ce qui avait permis à Seto et de nombreux autres prof d'avoir la possibilité de faire la grasse mat'. Mais Seto ne faisait pas partie de ces gens qui dorment beaucoup, quelques heures lui suffisaient à se remettre de sa journée. Cependant il appréciait rester au bord de l'eau, à profiter de la fraicheur de la rosée du matin, chose fort rare pour cette espèce que l'on nomme couramment Geek ou No-life, et dont il faisait partie.

Seto s'était installé au bord de l'eau, avait ôté ses chaussures et remonté son pantalon jusqu'aux genoux, dévoilant des mollets secs et fins, et une peau d'une blancheur presque alarmante. Il trempa d'abord ses orteils dans l'eau agitée de très légers remous, puis finit par s'y enfoncer jusqu'aux chevilles. Il poussa un petit soupire de bien être, se réjouissant d'avoir pu entrer dans cet établissement où chaque jour était différent de la veille. Il posa sa tête sur ses genoux en silence, écoutant la nature se reveiller lentement, et laissant ses pensées vagabonder au gré du vent. Un de ses rares sourires était posé sur ses lèvres.

Le vent lui portant soudain aux narines un parfum agréable qu'il ne savait trop reconnaitre. Mais il en était certain, quelqu'un était dans les parages et l'observait. Se concentrant il discerna des petits bruits de pas dans l'herbe mouillée du matin. Il décida de ne pas bouger jusqu'à ce que la personne qui l'observait soit plus proche. Pour être au moins identifiable.


Dernière édition par Kaiba Seto le Mar 28 Juil 2009 - 17:32, édité 1 fois

_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Mar 28 Juil 2009 - 1:55

Et tandis que les oiseaux gazouillaient au gré de la légère brise présente ce jour-là, voila qu'arrivé un garçon vêtu citrouille, orange pour le haut et vert pour le bas, un peu voir même trop chaudement habillé pour la saison. Si bien que les gens, frustrés et choqués par sa tenue finissaient encore et toujours par le regarder de travers, étrangement et voir même de haut pour certains. Lui s'en fichait royalement, mâchouillant son Malabar Tutti Fruti comme si de rien était, la tête haute et les épaules droites.
Taquinant par-ci par là les pauvres volailles grisâtres plus communément nommaient pigeons de son Yo-Yo qu'il s'amusait progressivement à envoyer dans la tête des volatiles trop idiots à ses yeux qui fuyaient inévitablement dans des roucoulements frustrés. Lui ricanait de plus belle à chaque nouvelle victime, une main dans la poche, ses grosses chaussures noires et cirées soulevant des nuages de poussière du chemin sur lequel il marchait sans encombres.

Sans encombres c'est-à-dire que la seule personne qui avait voulu essayer de ne pas le contourner et de lui barrer la route c'était pris une rafale d'insultes venimeuses en pleine figure et qu'elle s'en était contentée. Sous sa chapka aux couleurs de l'herbe tendre sur laquelle il c'était mise à marcher en direction du lac, on pouvait distinguer ses épaisses mèches rousse qui cachaient ses yeux verts.
Arrivé pas loin de l'eau il vit quelqu'un assit, les pieds dans l'eau, sans doute lui aussi habillé léger mais qu'en avait-il à faire après tout, lui il voulait juste érrer seul dans ce parc vide. Il resta là, debout, sans aucun mot ni songe, à regarder le lac obstruait par ses cheveux roux.

Puis vint rapidement l'ennui qui le força à se pencher pour ramasser un caillou rond qu'il jeta puérilement par- dessus la tête de l'homme assit là. La pierre atterrit dans l'eau dans un clapotis sourd, ce qui amusa Kyle qui s'arma d'un autre caillou pour s'apprêter à le jeter lui aussi.


Dernière édition par Kyle Broflovski le Mar 28 Juil 2009 - 11:07, édité 1 fois

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Mar 28 Juil 2009 - 2:36

Il essayait desesperement de ce souvenir où il avait bien pu sentir ce parfum particulier, et assez rare en nos contrées, mais en vain. Il connaissait assez les professeurs pour savoir que ce n'était pas l'un d'entre eux, et tentait donc de se remémorer chacun des entretiens qu'il avait eu avec les parents et le futur pensionnaire. Ayant dû accueillir au total une centaine de pensionnaires rien que cette année, Seto peinait beaucoup à sa tache. Il hésitait entre relever son propre défi et se retourner pour enfin avoir une réponse.

Un caillou frôla le haut de ses cheveux châtains, et le décida à se retourner vers cette personne qui l'observait depuis tout à l'heure. Il se leva et se retourna, lissant d'un coup du revers de la main sa cape blanche doublée de velours grenat. Son pantalon de cuir moulant retourné aux genoux lui permettant pas trop de bouger, il le remis en place tandis qu'il observait le jeune homme qui se tenait non loin de là, une pierre à la main. Il portait un blouson, et un pantalon épais ainsi qu'un bonnet qui avait l'air assez chaud. Seto le reconnu tout de suite à ses cheveux roux qui tombaient en cascade, tranchant sur le vert, c'était le petit Broflovski qui venait du Colorado lui semblait-il. Maintenant qu'il le voyait, il se souvenait tout a fait de son regard tourlenté lors de l'entretien, et de son parfum à l'odeur d'Amérique qui avait flotté dans son bureau au moins deux bonnes heures après la fin du rendez-vous. Il plissa légèrement les yeux pour se souvenir de son prénom et eu un sourire lorsque Kyle lui revint à l'esprit. Il remis rapidement ses bottes noires et se dirigea vers le jeune homme.

"Bonjour Kyle" lui dit-il d'une voix douce et posée "Tu es bien matinal dis-moi, tu viens t'entrainer aux ricochets sur le lac?"

Étant de fort bonne humeur ce matin là, Seto lui fit un grand sourire qui inspirait la confiance.


Dernière édition par Kaiba Seto le Mar 28 Juil 2009 - 17:44, édité 1 fois

_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Mar 28 Juil 2009 - 11:07

Son amati de cheveux devant les yeux ne lui permettant pas de voir plus loin que le bout de son nez obligèrent Kyle à relever légèrement la tête du Yo-Yo, qui montait des descendait toujours frénétiquement, glissant entre ses doigts gantés de vert Jade, pour enfin pouvoir voir son vis-à-vis qui était... Disons beaucoup plus grand que les souvenirs qu'il avait de son crétin de père. Il fut donc contraint à redresser la visière de son chapeau pour enfin pouvoir détailler l'homme qui connaissait son prénom. Sur le coup il se demanda comment il en était venu à connaitre sa consonance mais, il finit par se rapeller qui était son homologue, et c'est dans un petit soupire désespéré de croiser l'Adjoint-Directeur en personne;

"Yo." Dit-il simplement et sur le ton le plus neutre qui soit, entre les masticages de son cheew-gum et les remous de son jouet à ficelle. La politesse on ne lui avait pas enseigné, et le peu qu'on lui avait appris sur le savoir-vivre il l'avait oublié. Surtout que ce n'était pas dans la nature et la personne de Kyle que d'essayer de soudoyer ses supérieurs en leur offrant des suffixes honorifiques dont il ne comprenait pas le sens.

"Oui, je me lève tôt, sûrement une habitude de décalage horaire." C'était vrai après tout, on l'avait flanqué à l'autre bout du monde ! "Non, je faisais pas d'ricochets, je voulais juste jeter des cailloux... Comme un gamin." Comme le gamin qu'il était et aurait voulu rester.
Il rendut son sourire bien qu'un peu endormi encore à l'homme en face de lui.

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Mar 28 Juil 2009 - 17:26

Seto eu un petit rire à la réponse de son élève.

"Tu as raison il faut rester un peu gamin dans sa tête."

Puis Seto retourna s'assoir à la place qu'il occupait deux minutes avant, tout en invitant Kyle à venir à ses côtés d'un geste de la main. Il sortit aussitôt un petit ordinateur pas plus grand que sa main d'une de ses poches et l'alluma.

"Tu t'intéresses à l'informatique? Je suis en train de programmer mon nouveau prototype d'hologrammes en relief périphérique. Je pense que ça donnera une nouvelle dimension aux jeux vidéos, et je voudrais aussi essayer d'intégrer des diffuseurs olfactifs pour rendre le tout encore plus réaliste..."

Tout en disant cela, Seto pianotait une suite de caractères sans aucune suite apparemment logique, mais qui signifiait pour lui la future génération de jeux vidéos. Depuis qu'il avait été champion du monde en toute catégorie de jeux il y avait maintenant presque 6 ans, Seto s'acharnait à inventer des jeux de plus en plus prenants et de plus en plus durs à maîtriser. Il recherchait le jeu ultime. Celui dans lequel on se perdrait, celui dans le quel on pouvait mourir de faim et en oublier la vraie vie, celui dans lequel tous les sentiments prenaient une autre dimension, même ceux que Seto pouvait considérer comme étrangers, l'amour, l'amitié, la tendresse... Rare étaient les personnes qui avaient pu bénéficier d'un de ces sentiment de sa part. Il voulait créer une nouvelle expérience de la mort, plus éprouvante encore que la première. Il en ferait peut-être un Parc d'Attraction peut-être qui sait?

Seto secoua la tête, il s'était encore laissé emporter dans ses délires de psychopathe. Il leva ses bleu acier vers Kyle et croisa son regard menthe à l'eau.

[Les yeux couleeeur menthe à l'eau hohooho Et moi je n'en pouvait plus il n'en a jamais rien su, il s'est soumis aux yeux noirs... couleur de trotoir... *sort*]

_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Mar 28 Juil 2009 - 18:07

Kyle le regarda rire d'un regard vipère. Lui il trouvait ça tout sauf drôle.

"Ouais, si j'avais aussi pu le rester physiquement ça m'aurait plutôt plu."

C'est vrai après tout, s'il était resté gamin, là, dans sa petite ville au Colorado, avec ses neufs ans et ses amis, il n'aurait pas eu de problèmes comme il en avait maintenant. Désormais il était à des millions de Kilomètres de sa petite maison verte entre la neige et le vent et il s'obstinait à refuser d'oublier ses fous rires, la graisse de Cartman, les accidents de Kenny et le sourire de Stan. Il fronça ses sourcils invisiblement à cause de son bonnet et de ses cheveux et suivi l'homme qui l'invitait à s'asseoir près... De l'eau. Ses pupilles vertes se firent plus étroites d'un coup, se baigner ? Toucher de l'eau ailleurs que dans la douche ? Que nenni pour lui ! Comme d'habitude le caractère de l'humain fait qu'on a peur de l'inconnu, et en l'occurrence laisser ainsi ses pieds dans l'eau ne se faisait pas chez lui, mais bon, il emboîta le pas de l'Adjoint jusqu'au bord de l'eau, s'assit lui aussi dans l'herbe humide de la même couleur que son slim. Pour être sur de rester loin de l'eau il rabattit ses longues jambes près de son torse en fixant la surface liquide d'un oeil peu rassuré, puis entendit un bruit de tissu, comme si l'homme à sa droite fouillait dans ses poches pour en sortir... Un ordinateur. Kyle sourit sous son col vert en remballant son Yo-Yo qui étrangement de glisser aucunement entre ses gants de velours couleurs herbes eux aussi. Après avoir fait une bulle d'une taille importante avec son cheew-gum, et une fois que celle-ci avait éclatée sans soucis il répondit à son professeur.

"Bien sûr que oui." N'était-ce pas évident ? Ca ne l'était que pour lui. "Je passe mon temps à voler des ziks sur la toile." Cependant, lui n'était pas tout à fait expert dans le domaine dont lui parler son homologue. "Et puis j'avais un ordi dans ma chambre, avant, à South Park."

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Mer 29 Juil 2009 - 23:14

Aux réponses de Kyle, il était évident que c'était un enfant, ou même un adolescent, qui avait été déçu par la vie. Une phrase lui vint à l'esprit soudainement : La vie est une catin, je ne crois plus en rien et j'en jouirai jusqu'à la nausée... Pourquoi ces quelques mots soudainement il n'en avait aucune idée. Puis il se souvint, c'était une citation du livre L'élégance du hérisson de Muriel Barbery, un livre que Shiguré avait du lui forcer à lire et qui l'avait finalement marqué. C'était selon le livre la parole même du naïf contrarié, et pour une raison obscure il voyait très bien Kyle la prononcer à cet instant. Pour une autre raison tout aussi sombre, cela lui fit de la peine.

Alors qu'il entrait de manière quasi automatique des algorithmes dans son ordinateur, son esprit bouillonnait et réfléchissait à ces sentiments nouveaux pour lui... ou pas tout à fait, il les avait déjà éprouvés quand il avait croisé la route de Rokujo Miharu, il y avait bientôt quatre ans de cela. A l'époque le garçon avait dix ans et avait réveillé une sorte de sentiment paternel en Seto, et depuis il le gardait au pensionnat sous sa tutelle. Le petit Broflovski avait en commun avec Miharu cette déception de la vie semblait-il, et leur caractère fermé au monde extérieur le criait plus fort que n'importe quoi d'autre. En revanche, la différence notable entre les deux garçons était leur niveau scolaire, Kyle n'avait en effet bénéficié d'aucun appui pour rentrer au pensionnat, et seule son intelligence en était à l'origine. Il avait passé brillamment le test d'entrée tandis que Rokujo se fermait hermétiquement à toute sorte de matière scolaire qui n'était ni l'art ni le "sport".
Tandis qu'il dissertait, une autre partie de lui même demanda naturellement.

"Dans ta chambre? Tu n’étais pas un peu jeune? Bien que je sois mal placé pour dire ça je l'avoue... Depuis combien de temps as-tu quitté South Park?"

Vu qu'il avait compris depuis longtemps que la principale motivation de Rokujo était de rester tranquille et sans soucis autant que possible Seto commençait à sérieusement se dire que Kyle pourrait faire un bon héritier si en plus il s'intéressait à l'informatique naturellement. Il faudrait qu'il pense à le tester... Il secoua légèrement la tête chassant ses pensées non réfléchies et s'accorda le loisir d'y repenser plus tard à tête reposée. Il trouvait quand même ça marrant de n'avoir d'intérêt que pour ces enfants dégoutés par la vie. Peut-être parce qu'à lui aussi on lui avait volé son enfance, et que malgré tout il avait pu prendre sa revanche sur cette chienne de vie et ceci grâce à des choix qu’il avait fait, des actes qu'il avait commis, des personnes qu'il avait suivies puis dépassé... Il avait pris en main son destin, et désirait au fond de lui que ces enfants dont on avait volé ce qui leur revenait de droit puissent se venger de la vie aux aussi. Il commençait à se dire qu'au fond, il avait du cœur d'aider ces garçons comme ça, quand il fit une faute d'inattention qui lui faussa son calcul.

Seto effaça la ligne après avoir échappé un juron, et recommença son algorithme, mais toutes ses pensées l'avaient quitté. Il n'avait cependant pas oublié le garçon, tout de vert et orange vêtu, à ses cotés. Il lui demanda machinalement, mais plus pour meubler le silence que pour réellement savoir la réponse qu'il connaissait déjà :

"Et tu te plais au pensionnat?"



_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Sam 1 Aoû 2009 - 13:33

"Non. Enfin... Je crois pas, sinon mes..." Il se reprit et entreprit d'avoir un vocabulaire en peu plus correct. "...Parents, n'auraient pas voulus."

*Depuis combien de temps..?*

Il fit une petite moue nostalgique à la deuxième remarque et mit un temps à répondre. Il se mit frénétiquement à fouiller sa poche, cherchant dans son bric-à-brac de quoi passer ses nerfs. Frustré par une question au-quelle il ne pouvait pas répondre il pris un autre cheew-gum qu'il mélangea au premier dans un soupire, puis déballa son Yo-Yo qu'il se remit à faire tourner au-dessus de l'eau encore plus vite et encore plus fort, le déroulant avec agilitéjusqu'à l'extrême puis le faisant revenir avec expertise à son point de départ, les sourcils froncés par la réflexion que lui imposaient les paroles. Non pas qu'il essayait de se rapeller le jour exact de son départ mais sa conscience avait légèrement laissait dériver sa rêverie vers de bons souvenirs. Appuyant sa joue sur son genou il se mit à re-songer à toutes les bêtises du passé, au final même les blagues pourries du gros Cartman lui manquaient sévèrement. Comme les fréquentes blessures de Kenny, les vols de bonbons avec Stan, et pour finir même le fait de souvent se faire faire taper dessus par Craig lui manquait. Tout ça... Il avait beau eu essayer de se retrouver des amis ici il n'avait pas réussi. Et puis s'il en venait à en retrouver ce serait de loin les mêmes que ceux d'autrefois. Il baissa les yeux, ses pupilles vipères apparaissant donc, tourmentées et tristes. Après une inspiration il finit par entre-ouvrir les lèvres pour répondre à la question de son sensei.

"Trop longtemps, si vous voulez mon avis."

Autant de temps de réflexion pour une réponse si simple que ça. Bein oui, ce manque de neige, de vols, de crimes, de meurtres, de professeurs idiots, d'amitié, même fausse... Continuant de remuer son jouet comme s'il voulait sa mort il se mit à grogner intérieurement d'avoir eu une famille si peu aimable. En fin de compte celui qui lui manquait le plus après Stanley c'était son petit frère Ike, que devenait-il sans lui... Bon d'accord il était aussi surdoué que Kyle mais il avait toujours eu ce sentiment d'affection protectrice envers lui et ça le manquait de l'entendre dire des conneries à tout bout de champ, hors sujet peut-être, mais tellement rassurantes quand il repensait... Sa naïveté faisait qu'il avait toujours eu un sentiment plus que parental envers Ike mais de peur que ses parents ne s'en rendent compte et qu'il commencent à délirer sur le fait qu'il soit amoureux de son petit frère lui mettait d'avance la nausée. Surtout que c'était strictement faux mais des parents comme les siens il ne faut jamais les contredire. Il soupira.

"Et bien, je me suis fais larguer ici par ma famille hypocrite et homophobe, tout le monde se fout de ma gueule à cause de ma religion et je me suis déjà fais frapper, sinon j'aime beaucoup cette pension éloignée de je ne sais plus combien de kilomètres de mon ancienne maison."

Silence soudain. Son ton avait été venimeux, pour une fois dans sa vie, envers quelqu'un d'autre que Eric Cartman. Il redressa la tête, les yeux légèrement écarquillés. Ce n'était pas son genre de parler comme ça. Il se redressa, un sourire gêné au visage, voilà qui faisait bonne impression pour une deuxième rencontre à peine. Ne sachant soudain plus ou regarder il baissa les yeux vers l'herbe sur laquelle ils étaient assis et balbutia quelques excuses;

"Je, je suis na-navré, ça m'a échappé..! Je, je vous assure que, que ce n'est pas moi, c'est que, je... Enfin l'internat est cool hein, mais... South Park me manque, c'est pour ça."

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Sam 1 Aoû 2009 - 16:59

Seto fut surpris par la longueur de la réponse de son élève. Il s’attendait à un non plein d’amertume, ou bien un oui murmuré sans conviction, mais pas à l’avalanche de ces mots trop longtemps retenus. Un barrage venait de céder, et en une phrase Seto eu le compte rendu de la vie de Kyle, où du moins des parties les moins plaisantes de sa vie. Le professeur de technologie se raidi, et son cœur, ou du moins cet organe situé derrière son poumon gauche, se serra aux mots homophobe et frapper. Il avait déjà été prévenu de la religion de Kyle avant même l’inscription de ce dernier au pensionnat, inscription qui d’ailleurs ne s’était confirmée qu’avec l’assurance de ne pas offenser l’ainé des fils Brovlofski sur ce sujet épineux qu’était sa religion. Il se rappelait de la gestuelle exubérante, et de l’accent fort prononcé de Mme Brovlofski, avec qui il avait du s’exprimer en anglais, et lui assurer que pour lui Noël n’était qu’une fête à but lucratif, dont il se passerait bien si elle ne lui rapportait pas autant d’argent. La rousse à la coiffure extravagante était ainsi repartie rassurée, non sans quelques gloussements indignés envers la perte des valeurs de nos jours.


Seto venait d’apprendre en un seul mot la raison qui avait poussé les parents de Kyle à l’inscrire dans cet établissement, simplement l’éloigner d’eux parce qu’ils en avaient peur. Seto lui n’avait pas eu à souffrir de ce genre de relations simplement car il n’avait d’abord pas eu de relation familiales à proprement parler, ensuite car il n’avait été entouré que d’hommes, et enfin quand il s’intéressa à autre chose que ses machines il était déjà âgé d’environs 16 ans et PDG d’une multinationale richissime, personne ne pouvait se mettre en travers de son chemin. En un mot les personnes qui le contrariaient été voué au silence soit par la pression de l’argent, soit par la pression des armes, soit de manière bien plus physique et définitive. Seto n’avait jamais aimé être contrarié.


Seto leva ses yeux d’acier vers son élève mais celui-ci baissa soudain la tête et balbutia des excuses qu’il pensait vraiment mais que le professeur de technologie savait fausses. Il n’en tint pas compte et posa simplement son ordinateur pour pouvoir s’accouder sur ses genoux sans risquer de le faire tomber.


"Tu t’es fait frapper ? … "


La voix de Seto était froide, blanche, et reflétait tout le mépris qu’il ressentait envers la violence contre des enfants. Surtout ceux qui n’avaient pas le loisir de se défendre de quelque manière que ce soit, de par leur caractère ou leur physique désavantagé dans ce genre de situation. Ses pupilles s'étaient rétrécies comme celles d'un félin prêt à l'attaque. Il fulminait et s'en était presque physique, mais le pire de tout arrivait à chaque fois qu'il pensait que cela se passait dans son pensionnat sur lequel il veillait consciencieusement, et par un de ses élèves qu'il considérait non comme son fils, mais du moins comme un enfant de sa famille. Et surtout que ce chenapan avait osé touché à quelqu'un qu'il convoitait, et cela ne lui plaisait absolument, mais alors absolument pas du tout.

_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Mar 11 Aoû 2009 - 18:19

“Euh... Ouais. Enfin, c'est bénin mais comme on dit c'est l'attention qui compte...”

Pour justifier et clarifier son explication du mieux possible le roux souleva l'oreille gauche de sa Chapka, et derrière un paquet de cheveux de flammes on pouvait non pas distinguer, mais voir totalement un pansement partant de l'arrière de l'oreiller et finissant plus loin que le bas de la mâchoire. Laissant un fin souffle soupire filer entre ses lèvres il profita de l'air qui s'engouffrait entre ses bouclettes rousses domptés hier à peine au lisseur. Même si la brise matinale n'était pas des plus fraiche c'était exquis de sentir un peu de courant d'air se glisser entre ses cheveux collés par la sueur qu'il émettait sous son attirail de snow-boardeur. Instinctivement il laissa sa mains vêtues de Vert glisser un peu plus loin vers le milieu de son crâne, étirant sa rouquinerie pour s'aérer, non seulement physiquement, mais aussi pour détendre ses idées.

Effectivement ici il c'était fait frapper et les raisons y étaient toutes logiquement simples : Accumulant le statut de nouvel élève, roux, étrange et intello, sans oublier le Judaïsme, c'était tout simplement la cible la plus évidente. Bien sûr qu'il devait y en avoir d'autres, pires ou pas, n'empêche que pour Kyle ça avait toujours était la même comédie.

Et c'était dur de ne plus se sentir aimé. Aimé parce-que lui à South Park, on l'aimait. Et plus que ce qu'il ne le pouvait l'ésperer lui-même. Autant chez les filles que chez les garçons il avait été attiré, convoité et exploité. Le choc d'être à nouveau détesté n'en était donc que plus dur.
Il se tourna vers son Professeur. Celui-ci le regarda fixement et durement, la pupille livide, bref, l'oeil sombre. Venait-il de se faire un ennemi de plus ?

Il en vint que de honte de lui-même le Broflovs' abaissa les yeux et la tête, retirant la main de sa tête désormais assez aérer. Un peu plus stressé il continua ses mouvements de Yo-Yo au ras de l'eau, mastiquant inlassablement le Cheew-Gum au goût de son ancien pays, inquieté par ses actes.

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Mar 11 Aoû 2009 - 20:06

Kyle souleva son bonnet pour découvrir quelques mèches rousses que Seto trouva très mignones flamboyantes, ainsi que ce qui cachait la preuve de sa maltraitance. Le professeur ne cilla pas un seul instant, ses neurones s'étaient activés en nombre et il réfléchissait à toute vitesse. De toute évidence, Kyle n'avait dit à personne qu'il s'était fait frapper, pour une raison quelconque, sinon il en aurait déjà été au courant par l'infirmier qui lui avait placé son pansement. Il apparaissait peu probable que Kyle se le soit mis aussi bien à cet endroit (bien sur il ne fallait pas éloigner l'hypothèse), et comme le médecin scolaire ne l'avertissait que des cas sérieux, Seto conclu que son élève avait simplement dit qu'il s'était cogné.

Il était certain que le jeune homme ne voudrait rien révéler de l'identité de ses agresseurs, par craintes de représailles pires encore. Cependant Seto ne pouvait pas laisser de tels événement ternir la réputation de l'école dont il était à la charge. Il suffisait que je jeune rouquin en parle ne serait que du bout des lèvres à sa mère, que la rousse juive et mère poule aurait déjà colporté la rumeur selon laquelle le pensionnat du bonheur n'accueillait que de jeunes délinquants.

C'était donc à la fois de la sécurité de cet enfant qu'il convoitait et de celle de son établissement qu'il fallait qu'il s'occupe. Il devait pousser le jeune Broflovski à dénoncer les coupables, mais pour cela il faudrait d'abord qu'il lui fasse confiance... ce qui était mal parti pour l'instant a en juger son attitude fuyante et stressée.

Seto se rendit soudain compte qu'il observait Kyle d'un ton froid et dur, tout en réfléchissant à la sanction qu'il pourrait bien donner aux petits monstres qui troublaient sa quiétude. Ce n'était pas lui qu'il fixait comme ça bien évidemment, mais le garçon ne pouvait pas s'en rendre compte, et même croire que le simple fait d'avoir été faible suffisait à se faire mépriser par son professeur. Bien sur, il avait raison, Seto n'aimait pas les faibles, mais les vrais faibles, pas ceux qui étaient montrés du doigts par le reste de la communauté, mais ceux qui profitait de l'abri d'un plus fort que, ou du plus grand nombre pour se permettre de se vanter en douce alors qu'ils n'avaient aucune raison de le faire. En revanche il aimait ceux qui ne se pensaient pas plus forts, ni plus beaux, ni meilleurs qu'un autre et se contentaient de vivre leurs passions. Ceux qui étaient promis à un brillant avenir, si ils étaient poussés dans la bonne direction. Assurément Kyle faisait partie de cette deuxième catégorie.

Son regard se radoucit et il posa sa main droite sur l'épaule gauche du garçon. Il serra doucement les doigts, cherchant à rassurer son élève par ce geste amical.

"Oui, je trouve que c'est inadmissible, je vais m'en occuper."


Il adressa un sourire au jeune rouquin.

_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Mar 18 Aoû 2009 - 14:27

"D'accord."

Alors il allait s'en occuper... Mauvaise nouvelle pour Kyle qui baissa un peu la tête, les yeux dans le vide. Ce n'était pour lui, pas un incident grave, alors ce n'était pas la peine de chercher le coupable, surtout que lui-même n'en savait rien, tout ce qu'il avait pu capter de la bataille c'était trois voix différentes qui l'insultaient et puis un violent coup dans la mâchoire, rien de plus. Au contact de la main sur son épaules il ferma les yeux, ce qu'on aurait pu qualifier d'étrange si ce n'était pas pour profiter en fait d'un geste enfin amical qu'on lui adressait. Relevant ses yeux serpents vers son homologue il vit un sourire gravé sur ses lèvres... Immédiatement Kyle fronça les sourcils, il était du genre à réfléchir bien c'est vrai, mais l'erreur est humaine, et dans ces deux gestes simultanés du professeurs il songea que l'homme éprouvait plus de la pitié envers lui qu'autre chose. A en juger par ses actions en tout cas, sinon pourquoi être passé de froid à affectueux d'un seul coup ? Il mordit sa lèvres, non plus gêné mais limite énervé. Car si il y avait bien une chose qu'il n'aimait pas c'est qu'on le considère comme incapable de se défendre seul (Bien qu'ici prouver le contraire serait un peu dur à démontrer), lui qui faisait un maximum d'efforts pour s'assumer, autant devant les autres, que devant lui-même.

Il releva donc la tête vers l'adjoint et le toisa d'un oeil un peu vexé. Comment lui expliquer qu'il n'était pas si faible que ça ? Lui qui avait vouer sa vie à se défendre face à Eric Théodore Cartman ? Lui qui mangeait en cachette de sa mère des paquets de jambon entier, et qui faisait souvent le mur pour aller fêter Noël chez Stan ?

"Vous savez... Je ne suis pas à plaindre, bien que tout le gens que je croise en ce moment me montre l'extrême contraire."

Malheureusement une part de lui, son subconscient, savait et lui démontrait par vils moyens qu'il n'était pas du genre à pouvoir tenir tête très longtemps. Tout simplement parce-qu'il était humain, et par dessus le marché, qu'il était gentil. Cela faisait un moment qu'il n'avait pas songeait à ce problème ci. Il faut dire que niveau intégration, il était né avec un handicap... Sa mère. Enfin, il l'avait toujours vu comme cela. L'impression constante qu'elle passait sa vie à tout lui interdire et tout lui dictait à l'inverse de ses envies, de ses besoins d'enfants. Peut-être qu'elle avait bien fait, mais lui il aurait voulu pouvoir continuer à regarder Terrance&Philippe à la télé.

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Lun 24 Aoû 2009 - 13:01

Seto retira sa main de l'épaule de Kyle, et le regarda d'un air amusé.

"Tu peux me tutoyer, hors des cours, c'est ce que font la plupart des élèves."

Le professeur porta son pouce droit à ses lèvres, paressant regarder un point imaginaire et lointain que lui seul pouvait voir. Puis aux bout d'un certain moment il se retourna vers son élève.

"Je ne pense pas que tu sois à plaindre, en tout cas pas plus que quiconque sur cette Terre. Tu sais, je ne suis pas né avec une cuillère en argent dans la bouche. Mes parents sont morts alors que j'étais trop jeune pour comprendre ce que ça signifiait. Mon frère et moi nous sommes retrouvés dans un orphelinat, mal nourris, dormant sur des lits aux matelas défoncés. Je ne supportais plus cette vie. Et pourtant je ne connaissais qu'elle. J'ai pris mon destin en main, quand un homme du nom de Gozaburo Kaiba est entré dans l'orphelinat...."

Comme pour répondre à la question muette de Kyle Seto continua :

"Oui, Kaiba n'est pas mon véritable nom, je ne me souviens pas de mon vrai nom, ou plutôt je ne veux pas mon souvenir, car il était symbole de ma perte. Si je n'avais pas choisit de défier cet homme, à ce moment là, je ne serait pas ici à te parler, mais peut-être à travailler dans une usine, pour apporter ma maigre pitance. Mon nom ne serait pas connu, et mon compte en banque aussi florissant, et surtout, je ne ferais pas ce qu'il me plait vraiment. Mais vaincre cet homme n'a pas suffit."


Il avait prononcé les mots "cet homme" avec une once de dégout bien perceptible dans la voix. Un instant, il fut de nouveau pensif, comme s'il choisissait ses mots, prenant les meilleurs pour ce qu'il avait à dire.

"Si avant l'obstacle à mon épanouissement était ma propre vie, en ayant été adopté par ce monstre débordant d'argent, il était devenu mon obstacle. Il me méprisait, me jalousait, me battait, me forçait à étudier jusqu'à ce que je m'endorme sur mes livres, pour me réveiller brutalement avec un seau d'eau glacée."

Seto eu un petit rire aigu et frissonna.

"C'était vraiment horrible. Je devais avoir 10 ans, et il me traitait comme un chien savant, poussant le vice jusqu'à me mettre un collier autour du coup et me faire obéir à la cravache. C'est à ce moment que j'ai fait le choix de me servir de tout ce qu'il me donnait contre lui. J'ai appris a contrôler mon sommeil, et pendant que ce tyran dormait, moi je lisais en cachette, et j'apprenais tous ses livre sur la gestion d'une entreprise, l'économie, les langues, et toutes la théorie du jeu. Il m'a fallut me tenir durant 6 ans à mon choix d'en finir avec cet homme. Il s'est suicidé."


Seto ne savait pas trop pourquoi il racontait tout cela à son élève. Cependant, maintenant qu'il avait commencé, il fallait qu'il aille jusqu'au bout.

"Ho, je n'avais pas dans l'intention de le tuer, juste de l'éloigner le plus possible de moi. C'est lui qui a sauté, ne supportant pas que je réussisse à prendre le contrôle de sa société avec des moyens légaux..."

Puis le Directeur-Adjoint plongea son regard dans les yeux émeraude du jeune homme.

"Je ne t'ai pas raconté cela pour que tu me prennes en pitié, loin de là. Je serais même vexé si tu le faisais. Je suis fier de mon passé, même s'il n'a pas toujours été beau, même si parfois j'avais l'impression que ça ne finirait jamais. Je voulais juste te faire comprendre que le Destin, ce n'est pas une question de chance... C'est une question de choix."

C'était la première fois depuis longtemps que Seto alignait autant de phrases à la suite. Il en était tout abasourdit.

_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Sam 29 Aoû 2009 - 11:42

Kyle écouta son professeur, surpris par la longueur de ses phrases, et par ce qu'il venait d'apprendre. Il ne fit qu'hocher la tête pour approuver quand il lui demanda de le tutoyer, se contentant d'écouter très attentivement, comme il écoutait les gens parler à son habitude. Il attendit qu'il finisse la fin de son histoire, pour se dire qu'en fin de compte, la sienne n'était pas si terrible... A quelques exceptions près. Il mordit sa lèvre quand il sentit du dégoût dans la voix de l'homme, et quant à son histoire en elle-même elle lui rappelait parfois sa mère, quand elle le forçait à étudier, jusqu'à ce que finalement il y prenne goût. Cependant lui, elle n'y était jamais allée jamais aux seaux d'eau. Il remercia un instant sa mère de ne pas avoir été assez folle pour faire ça.

Il était si pressé et curieux d'entendre la suite que par moment ses genoux s'entre-choquaient, pour finalement grimacer et baisser les épaules quand le mot "Suicide" arriva.


Ses quatre dernières phrases furent les plus pertinentes pour Kyle.

*Le destin n'est pas une question de chance... Mais une question de choix...*

"..."

Il resta là à vouloir comprendre, sans pour autant réussir à le faire. Comme quoi connaître des cahiers par coeur ne suffisait pas... Il soupira. Ses choix à lui, n'avait pas été fais par lui-même. Mais par cette Shella Broflovski.

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Dim 6 Sep 2009 - 11:04

Après avoir aligné autant de mots, Seto se contenta d'observer son vis-à-vis, tendre garçon aux yeux d'un vert profond, dépassé par sa propre vie, et par les choix que d'autres avaient fait pour lui. Tellement influençable... Mais Seto ne se faisait pas de souci à ce propos, il réussirait à faire de Kyle son héritier, dû-t-il l'arracher de force aux griffes de sa mère. Et il n'arrivait même pas à se sentir coupable de posséder de telles pensées.

Avec un petit sourire, il attrapa machinalement une mèche rousse qui dépassait du bonnet de son élève, et la tourna entre ses doigts.

"Tu as de très jolis cheveux"

Il avait prononcé sa phrase d'un air presque absent tant il était absorbé dans ses pensées. Ce garçon manquait terriblement de confiance en lui, et cela, il fallait le lui redonner. Il continuait de tourner la boucle de cheveux entre ses doigts, effleurant au passage la peau tendre et douce du cou de l'enfant, le caressant comme on caressait un petit animal craintif pour le rassurer, et se rassurer soi-même.
Puis il finit par murmurer, presque pour lui même :

"Je pense que tu as tort de croire que personne ne t'aime ici..."

[désolé c'est tout court ToT]

_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Dim 6 Sep 2009 - 12:03

(C'est rien =3 C'est ma faute alors je me suis rattrapé là n__n')


Kyle se remémorait les paroles de son professeur dans sa tête. Quand en général il écoutait quelque chose, il était du genre à s'en imprégner et il n'y avait pas eu d'exceptions à l'histoire de Seto. Il songeait à la chance qu'il avait eu d'être né avec une famille, riche qui plus est, et un petit frère lui aussi, bien qu'il eu détestait en apprenant qu'il n'était pas vraiment un Broflovski. Gardant les genoux repliés contre son torse, a tête appuyée dessus, il regardait l'eau de ses yeux Jades qui habituellement commençaient à virer au gris/vert, comme tous les matins. Quand soudainement son homologue le tira de ses pensées en attrapant une de ses bouclettes rousses non lissées entre les doigts, le surprenant.[/i]
[i]Ses cheveux n'étaient-ils pas censés rester cachés sous son bonnet ? Et les moindre mèches qui dépassaient, il devait les lisser ! Mais pourtant il l'avait bien fait tout ça ce matin... Il repensa à quelques minutes plus tôt, il l'avait bien soulevée sa chapka.. La boucle avait dû glisser à ce moment-là. Il se pinça les lèvres et tourna ses yeux désormais foncés vers Seto en l'écoutant, pas très sûr.

"A-ah... Vous trouvez ? Moi je ne les aime pas."

Stanley. C'était Stan le premier à lui avoir dit qu'il devait les aimer ses cheveux, parce-qu'ils étaient beaux. Mais quoi qu'on lui dise Kyle était borné; ses cheveux étaient et resterons moches. Et ceux toute sa vie. Quoi qu'on lui dise et quoi qu'on y fasse, il était d'une pudeur introvertie et plus qu'exagérée. Devinez encore, la faute à qui donc...?
Quand les doigts de Seto vinrent effleurer sa peau il ouvrit un peu plus grand les yeux puis les détourna timidement vers le lac, se laissant aller à la paresse de ne pas se retenir de rougir en tant soit peu.
Derrière son bonnet rembourré il n'entendit qu'un peu son homologue s'exprimer, mais pu déceler quelques mots qu'ils lui permirent d'évaluer la phrase. Et bien entendu en tant qu'ados têtu, son esprit de contradiction était en pleine action.

"Et pourtant... Il semblerait que si.."


Dernière édition par Kyle Broflovski le Sam 17 Oct 2009 - 12:42, édité 1 fois

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Dim 6 Sep 2009 - 12:59

Seto jeta un regard noir à Kyle lorsqu'il entendit le vous, juste d'assez courte durée pour qu'il comprenne qu'il n'appréciait pas le vouvoiement, mais que malgré tout il ne lui en voulait pas. Il souriait de la gêne du jeune homme, occasionnée par le mouvement de ses doigt, qui ne cessa point. Il choisi délibérément de ne pas répondre aux doute de Kyle qui pensait ne pas être à sa place ici. Cela ne servirait à rien de la contredire encore une fois, il comprendrait bien par lui même. A la place il remonta un peu le temps dans la conversation et dit :

"Oui cette couleur orangée comme un coucher de soleil sur la la plage, c'est un feu de joie, C'est tellement plus beau qu'un simple marron terne... Quand une mèche de tes cheveux s'échappe de ton bonnet c'est un rayon de soleil qui sort de derrière les nuages"

Et le professeur de Technologie continua à jouer avec les cheveux de son élève, profitant de l'ombre et la tranquillité du matin. Voyant le soleil poindre et éclairer la prairie et le lac où ils se trouvaient, Seto se dit qu'il était temps qu'il retourne à son bureau. Il n'en avait absolument pas envie, mais il savait que capturer le cœur de quelqu'un ne se faisait pas en un jour.


"Écoute ton cœur et ne te fie pas aux apparences, elles sont trompeuses. C'est tout ce que j'ai à t'apprendre pour aujourd'hui."


Et le Directeur-Adjoint lui lança son sourire le plus mystérieux. Retirant lentement ses doigts de la petite bouclette de Kyle, laissant courir ses doigts sur la peau nue de son élève, il se prépara enfin à partir et se leva.

_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Dim 6 Sep 2009 - 14:42

Kyle sentit sur lui un regard pas très joyeux, il détourna les yeux vers son professeur pour savoir pourquoi il avait droit à ceci, surtout qu'en même temps, il n'avait pas lâché sa mèche rousse. Il mit quelque secondes à comprendre le pourquoi du comment et quand il en fut au courant il posa ses yeux verts sur son interlocuteur, sans pour autant le regarder. Il commença à ouvrir la bouche pour s'excuser, mais Seto fut plus rapide, et ses propos lui laissèrent les lèvres légèrement entre-ouvertes.

"M... Merci... >//< Et euh... Veuillez m'excusez de... Rhh, s'cuses moi de t'avoir encore vouvoyer."

Le petit 'Rrh' c'est parce-qu'il arrive à Kyle d'avoir des moments ou ils sert les poings, un de ses tics, quand il n'arrive pas à s'exprimer ou qu'il est en colère. La, c'était plus parce-qu'il n'avait pas réussi à dire ce qu'il aurait voulu dire, mais il ne savait pas pourquoi.
Kyle fut étonné de la 'Sagesse' de l'homme et des nombreux conseils dont il avait droit. Il n'avait pourtant rien fait pour...


"B-bien... Merci encore..."

Quand son professeur relâcha sa bouclette il voulu se tourner pour le voir mais se rendit compte qu'il était déjà debout. Surprit il leva les yeux vers lui avant de lentement se redresser lui aussi, manquant de glisser dans l'herbe mouillée et d'atterrir directement dans l'eau froide. Ne voulant absolument pas ça, il se rattrapa instinctivement au bras de Seto, lequel il tint ferment jusqu'à ce qu'il eu finit de fixer le liquide plat et bleuté d'un regard anxieux. Il ne savait pas nager... Quand il se rendit enfin compte des choses il regarda sa main gantée de vert et l'endroit ou elle se trouvait, puis relâcha enfin le bras du professeur tandis que ses joues se fardaient un peu de rouge.

"E-excuse je... Je suis un peu... Aquaphobe sur les bords..."

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Ven 18 Sep 2009 - 12:05

[Excuse moaaaaah j'avais oublié que j'avais pas répondu ToT]

Seto regardait le gamin accroché à son bras comme si sa survie en dépendait. Il parut se rendre compte que la personne qu'il tenait ainsi était son professeur, et le Directeur Adjoint de son établissement scolaire. Il fini par lâcher son bras, piquant un fard, tandis que Seto cachait son envie de rigoler.

-Aquaphobe, tiens donc... Ce n'est pas trop dur pour se laver ? Ou alors tu as juste peur de l'eau qui stagne, pourtant ce n'est pas elle la plus dangereuse.


Seto aimait taquiner les gens sur leur faiblesse, mais sans être méchant pour autant. Il n'aurait pas voulu que Kyle se sente humilié et soit vexé par cette altercation. Il tapota le bonnet de son élève, et lui adressa un petit sourire.

- C'est pas tout, mais je pense avoir du travail, bien qu'on soit en vacances. Je vais te laisser petite salamandre.

Il ponctua chacun des mots de sa dernière phrase par une petite tape sur le haut du crâne du jeune Borflovski. Il aimait vraiment beaucoup ce garnement, et toutes les facettes de lui qu'il tentait de cacher. Son manque de confiance en lui était vraiment attendrissant. Mais un jour Seto parviendra à lui insuffler cette maîtrise de lui-même en toutes circonstances.


(arf et en plus je fais un truc tout court... Mais va te pendre Seto, va te pendre u_u)

_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Ven 18 Sep 2009 - 17:53

( Alors alors X) "Dans ma grande magnanimité je te pardonne" Hum, flash-back hein xD ? )

Kyle regarde Seto en serrant un peu les poings, il venait d'entendre pour la énième fois cette mauvaise blague qui malheureusement pour Cartman avait finit par ne plus le vexer, ni le gêner. Il répondit en toute franchise, de toute façon c'était pas vraiment son truc le mensonge, surtout qu'il mentait mal, sauf si c'était pour couvrir un ami, ou faire perdre son cousin Kyle-le-moche dans les bois.

"Eh bein non, ça va, c'est juste l'eau froide qui me fait peur je crois... C'est parce-qu'un jour Stan c'est gauffré dedans donc cet abruti m'a mit la frousse."

Il souriait toujours quand tout à coup une main se poser sur sa tête... Il mit un temps à comprendre et leva les yeux vers le haut (Oui parce-qu'à 16 ans on est pas grand hein -__-') pour regarder Seto qui tapait sur sa tête comme Stanley et lui faisait à son chien tout moche dans le passé. Non pas qu'il était énervé mais il commençait à légèrement se sentir mieux à coté de l'adulte qu'il avait en face de lui. Et en plus, Seto n'arrêtait pas de lui répeter de le tutoyer, alors peut-être pouvait-il se permettre d'être lui-même pour une fois.

"Hé, je suis pas ton chien hein..! Même si c'est affectueux..."

Il recula la tête en faisant une petite grimace/sourire amusée, et marcha à nouveau loin de l'eau, pour revenir sur le sentier, pensant que Seto le suivrait, si après tout il devait partir il n'allait pas continuer à marcher près de l'eau, en tout cas Kyle, non. Il se tourna vers Seto toujours souriant.

"Bon, bein j'vais te laisser alors..."

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Ven 25 Sep 2009 - 1:13

Ce Stanley devait être quelqu’un d’important pour Kyle, son meilleur ami, ou peut-être même plus, pour avoir réussit à coller une phobie au garçon. Seto enviait les gens qui savaient d’où venait leur phobie. La sienne, elle venait de nulle part. Il avait horreur, plus que peur des femmes, et un cri de fille pouvait le rendre fou, lui faisait perdre tout ses moyens, Rokujo pouvait témoigner en sa faveur. Une fois ils avaient été aux prises avec un dangereux malfaiteur, et la fille de son acolyte alcoolique lui en avait fait voir de toutes les couleurs, sans même s’en rendre compte. Le voyou était toujours en liberté au passage. Et fou. Seto était toujours en train de taper gentiment le bonnet de Kyle lorsque celui-ci lui sortit, l’air faussement énervé : « "Hé, je suis pas ton chien hein..! Même si c'est affectueux..." »

Il se dégagea d’un mouvement leste, et s’éloigna avant que le PDG ait pu dire quoi que ce soit. Il pensait pourtant que ce bonnet, s’il avait été marron par exemple, aurait pu facilement passer pour des oreilles de chien. D’un autre côté, il apprécierait vraiment d’être le maître de Kyle Broflovski, bien que celui-ci ne soit pas un canidé. Ni un quelconque animal. Au contraire il était un des garçons les plus intelligents qu’il ait rencontré.

Kyle était déjà sur le sentier lorsque Seto se décida à le suivre, ses longues jambes gainées de cuir lui permettant aisément de rattraper son élève. Celui-ci se retourna alors qu’il n’était plus qu’à un mètre de lui, et lui fit un grand sourire : "Bon, bein j'vais te laisser alors...". Le professeur de Technologie se mit à sa hauteur et lui répondit :

« On a le même chemin il me semble tu rentres au pensionnat ? »

Ils marchèrent côte à côte durant un certain temps. Il semblait que ni l’un, ni l’autre n’était pressé de vaquer à ses occupations. De son côté, Seto n’avait guère envie de se plonger dans la liste des nouveaux pensionnaires de la rentrée. Sans parler des dépenses. En revanche il avait hâte de pouvoir assister au cours du professeur d’Anglais qu’il venait d’embaucher, afin de vérifier son niveau pédagogiquement parlant. Lui aussi son prochain cours était pour bientôt. Il espérait que les élèves ne sécheraient pas trop au début. Quand on regardait le taux d’absentéisme, on se demandait vraiment comment certains réussissaient à rentrer dans l’établissement. C’était simple, ils étaient soit riches, soit bons élèves, soit pistonnés, ou les trois à la fois, ce qui était plus rare. En fait ce pensionnat fonctionnait comme à l’échelle de la vie réelle : trois choses permettaient une ascension au pouvoir, l’argent, le talent, les relations… Seto n’avait eu besoin que du deuxième pour atteindre son but premier. Les deux autres étaient des bonus… qui étaient venus avec le pouvoir. Lorsqu’il avait décidé d’enseigner, nombre de ses collègues et rivaux s’étaient moqués de lui. Mais la différence entre eux, c’était que Seto regardait vers l’avenir, tout en se souvenant du passé. Il avait besoin d’un héritier qui le considère comme un ami. Aussi il ne ferait pas l’erreur de son beau-père, à savoir : aller fouiller dans un orphelinat. (Même si au début ce n’était pas pour adopter.) Il lui fallait quelqu’un qui pense comme lui, et qui soit assez jeune pour pouvoir le suivre sans peine, et assez vieux pour pouvoir le comprendre. Kyle correspondait à ces critères pour l’instant.

« Est-ce que l’idée que je puisse être ton maître te rebute tant que ça ? »

Il disait cela par rapport à l’histoire du chien de tout à l’heure. Il n’avait pas pu s’empêcher de poser la question qui lui trottait dans la tête depuis quelques minutes, bien qu’il se fût juré de ne pas aller trop vite pour ne pas brusquer l’enfant. Avant que celui-ci ne réponde, Seto enchaîna :

« Je pense que tu as les prédispositions pour comprendre ce que je fais et pouvoir me suivre dans mon artisanat. Peut-être même qu’un jour tu auras de meilleures idées que moi… »

Seto eut soudain un air rêveur. Il s’imaginait, lui vieux, environs quarante ans, et Kyle – trente-six ans – PDG de la Kaiba Corp. Il l’aurait adopté pour que la close du contrat qui stipulait que seul un Kaiba pouvait contrôler l’entreprise soit respectée. Kyle Kaiba, ça sonnait bien. Le rouquin s’occuperait de gérer tout ça grâce aux conseils qu’il lui aurait lui-même prodigué, et Seto se contenterait de tester les nouveaux jeux et prototypes, tel le grand enfant il était encore. On lui avait volé son enfance, il se rattraperait. Et puis un jour Kyle ferait comme lui choisirait un héritier, et finirait testeur. C’était le cercle de la vie. Il avait envie de rire en pensant aux bêtises qu’il pouvait imaginer. Mais c’était vrai que l’enfant lui ressemblait pas physiquement bien sûr, mais d’un point de vue moral. Il ne manquait plus que la petite étincelle qui jouerait le rôle de détonateur. Et cet élément déclencheur, c’était la séparation des parents. C’était donc une bonne chose que Kyle soit en pension, loin de sa famille. Chez Seto, c’était la mort qui avait brisé sa famille. Chez les Broflovski, c’était la connerie humaine. Chacun son truc, mais l’un était bien plus horrible que l’autre. "Deux choses sont infinies : l’univers et la bêtise humaine, en ce qui concerne l’univers, je n’en ai pas acquis la certitude absolue." Il aimait vraiment l’homme qui avait dit cette phrase, l’un des plus grands, pionnier dans sa passion, Albert Einstein. Il avait tellement raison que s’en était presque effarant. Et ceci encore longtemps après sa mort. Seto espérait qu’on le citerait lui aussi, à titre posthume, ou même de son vivant. Déjà dans le monde du jeu vidéo, on ne jurait que par son nom à la bouche, et les entreprises d’informatique avaient du Kaiba sur tous les rayons. Il était certain que la réalité augmentée qu’il produisait allait le hisser aux côtés de tous ces grands hommes qu’il admirait…


[1008 mots pari tenu !]

_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Sam 26 Sep 2009 - 0:34

A nouveau sur le sentier le rouquin remarqua que Seto n'avait pas répondu à sa première remarque, peut-être avait-elle été insolente..? Dans ce cas la notion de respect n'était pas la même en Amérique et au Japon. Il lâcha un soupire. Encore une fois le froid de son pays lui manquait. Il glissa une main dans sa poche, tout en gardant son sourire, qui virait un nostalgie par moment, ses grands yeux émeraudes brillant d'une certains mélancolie, observant l'eau, revoyant parfois Stan y tomber. Il réprima un frisson. Stanley allait bien. Enfin... Une part de son subconscient ne croyait pas à sa mort. Parce-qu'il y a, comme dans les films, les pressentiments des amoureux. «Non il n'est pas mort, je le sais, je le sens.» Jamais Kyle n'aurait cru que ce genres de paroles lui tourneraient un jour dans la tête, lui qu'il s'en moquait justement. Comme quoi...
Kyle attendit un moment son professeur, comme si au final, il ne voulait pas le laisser. C'était trop dur d'être seul, trop dur de se séparer des gens qu'on aime pour retomber dans la solitude creuse et vide de sens. Il resta donc la à attendre, que Seto se lève et vienne vers lui, quand il écarquilla les yeux pour lui-même. Il était... Beaucoup plus grand que ce qu'il pensait, pour ne l'avoir vu qu'assit précédemment. Lui, qui c'était fixé de rester un enfant pour toujours, physiquement et mentalement, avait gardé un visage rond et puéril, de mauvais perdant et de râleur. Ca pouvait être mignon, comme ça pouvait être dangereux. Autant pour lui que pour les autres. Une arme dont il ne connaissait pas encore tout les secrets, mais dont il voyait déjà l'usage pratique. Il ferma un instant les yeux. Tout ça, la vie, c'était si compliqué, de la regarder en face. Il se mit à songer à un livre de philosophie, un de plus qui meublait ses étagères. Mais il n'en sortit qu'un dégout profond. Il se disait connaître les souffrances, la-bas, à South Park, mais on ne les connait pas si bien que ça, pas tant qu'on y avait pas gouté. Voilà qui était chose faite. Rien qu'en disant adieu à ses amis, il avait comprit, ce que c'était, une vraie souffrance. Une fois son professeur à son niveau, il se mit à le suivre, tout en cessant de réfléchir; il ne voulait plus, pas pour l'instant.

« Bein, je crois bien que c'est ça que je vais faire... De toute façon, je n'ai rien à faire d'autre... Mais si on croise un marchand de glaces, je me permet d'en acheter une, y fait vraiment trop chaud ici. »

Certainement culotté... Quoique. C'est peut-être une envie de gamin que de vouloir manger une glace, cependant ceci reste une envie acceptable. Au moins quelque chose qu'on peut se permettre, loin des paternels qui interdisent tout accès au sucre à cause du diabète, genre manger une Magnum White le tuerais. Bon, d'accord, sans Cartman, Kyle ne serait plus de ce monde, mais savoir qu'il avait le rein de Eric à la place du sien le répugnait un peu. D'un autre coté, il lui devait gros... La vie. Comme quoi les mauvais bougres existent. Mais attention ! Si en Kyle on pouvait perçoir ce sentiment de remerciement, c'était juste par désespoir de ne plus pouvoir le traitre de gros, et qu'avec le recul il se rendait compte -avec malheur !- qu'il était un des plus présents dans son cercle d'amis.
Passons, c'était un faible détails, en tout cas un détail moins gros que son énorme cul d'antisèmite. Et puis Kyle n'était pas là pour penser à Cartman. Surtout qu'une nouvelle question venait de lui être infligée, une question qu'il devinait comme piège, par instinct. Peut-être que non, mais une question pour lui, à toujours un sens caché. Un sens que seul les gens matures dès huit ans, comme lui, sont emmenés à comprendre. Kenny lui, aurait tilté sexe, Cartman diktat, et Stan foot, mais pour Kyle c'était différent. Commençant à remuer ses méninges dans sa tête rapidement, il cherchait un réponse potable pour son interlocuteur. Peut-être en faisait-il trop pour une question plutôt simple ? Sans doute. Mais d'un autre coté, le roux aimait s'infliger ces sortes de tortures mentales, plongeant ses lectures passées pour déduire, modeler, et démoduler, à l'infini. Un peu comme de l'art... De l'art abstrait. Tout à ses 'Calculs' mentaux il songea que cela faisait un moment qu'il n'en avait pas fait d'ailleurs, de l'art. Pourtant il jouait de la guitare, du piano, un peu de batterie, grâce à Stan, et du violon... Revenant à ses recherches il finit par répondre après un certain temps d'absence.

« Tout dépend du fait que je sois humain ou animal... Et de comment tu traiterais un chien. » Fit-il dans un sourire d'une élégante ironie. « Il y plein de maitres sur terre en plus... Des maitres jedis, des maitres d'écoles... » Décidément, quand on est nostalgique, on est pas très sérieux. Seto avait apparemment attendu pour des bavardages inutiles. « Même si je vois duquel vous parlez, bien sur... Sans vouloir faire le snob... » Enchaina-t-il en riant quelques peu. Il devait passer pour un gars bizarre. « Finalement, oui, je me verrais bien en Padawan. » Il se tourna vers son professeur, un sourire de gamin aux lèvres. Il n'en pouvait plus, il fallait qu'il parle, qu'il rit, qu'il dise des bêtises. Mais en voyant le sérieux du PDG, il ne put s'empêcher d'être un peu déçu. Il l'écouta à nouveau parler, en se mettant une baffe virtuelle. Sans le vouloir, il avait lui-même piégé la question. Voilà qui donnait bonne impression. Peu importe après tout. Il fixa Seto, le déshabillant de son regard serpent. Il était grand... Il n'arrivait pas à s'y faire. Grand... Dans les deux sens du terme, en fait. Si il créait des jeux vidéos, ou des plateformes pour, il était grand, très très grand. Aussi grand que le nouveau Guitar Hero qu'il regardait avec Stan, dans la vitrine du magasin, en bavant d'envie. Il fut étonné, par contre, quand quelques heures seulement passés ensemble -en comptant l'entretient-, Seto ai peu en venir à cette conclusion là. Peut-être que c'était pour lui flagrant.
Tout d'un coup Kyle émit un sursaute, quand il se rendit compte qu'ils passaient devant un glacier. Il s'y précipita, sans pour autant pousser les jeunes enfants qu'il regarda un instant avec jalousie, comme une envie d'intervertir les rôles. Il s'avança devant le marchand, tendit son argent auparavant prit dans la poche de son jean vert, et se paya le plus gros des Magnum, blanc, White. Puis il revint en trottinant gaiment, content, vers son professeur qu'il avait lâché d'un seul coup.

« Hem excuses-moi... Et euh... Je comprends pas trop... Te suivre dans ton artisanat ? »

( 1191 >n< )

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Seto Kaiba le Lun 2 Nov 2009 - 1:04

Seto sourit. Ce gamin était vraiment étonnant. D'abord, il avait accepté presque sans hésité de suivre Seto dans sa quête en devenant son padawan. Puis, comme si rien ne s'était passé auparavant, il se précipité sur le vendeur de glace, supportant mal la chaleur de l'été. Il était vraiment touchant, trottinant sous sa chapka verte, un magnum au chocolat blanc dans les mains. Il avait l'air tellement heureux, et en même temps un peu confus.« Hem excuses-moi... Et euh... Je comprends pas trop... Te suivre dans ton artisanat ? »

Le sourire de Seto s'élargit. Il était presque certain qu'une fois que le garçon aurait comprit de quoi il s'agissait il aurait vraiment hâte de commencer. N’importe quel fan de jeu vidéo, n’importe quelle personne acharnée au point de finir plusieurs fois un RPG, n’importe quel gamin un peu geek rêverait de pouvoir faire ses propres jeux vidéo, repoussant toujours les limites du réel. Seto repris d’une voix douce :

« Oui, mon artisanat. Cela consiste à créer des jeux vidéo, et inventer tout un tas de moyen pour voir encore plus grand. J’ai déjà mis au point la réalité audiovisuelle, mais il nous reste encore trois sens. Que dirais-tu d’un jeu ou tu dois chercher la cabane du troll en reniflant son odeur, un jeu ou tu puisses gouter tes propres gâteaux, un jeu ou tu pourrais toucher tes armes, tes vêtements. Une sorte de monde virtuel. »

Seto rêvait vraiment de tels jeux, et il était prêt à tout pour y parvenir. Il demeurait quasiment certain de sa réussite.


[>.< scuze c'est vraiment court]

_________________
avatar
Seto Kaiba
Professeur de Techno
Professeur de Techno

Nombre de messages : 395
Age : 29
Date d'inscription : 29/08/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par CamimiZ le Lun 2 Nov 2009 - 1:38

Kyle souriait de tout son être, sa glace dans les mains. Il avait tellement chaud qu'il n'hésitait même pas à mordre dedans à pleines dents, inlassablement, séché par la chaleur. Mais toute son attention n'était pas porté sur sa dégustation de magnum, plutôt vers ce qu'il aurait désormais pu appeler son "Maître". Il était grand, charismatique, bref, un peu son contraire. Lui était petit, insignifiant, et fragile, en quelque sorte. Il goba le reste de sa glace en un éclair, puis quand ils passèrent devant une poubelle, jeta le bâtonnet usagé à l'intérieur, comme un panier au basket. Ses yeux verts étincelaient presque au fluorescent d'un coup. Il écoutait Seto parler, rêveur et songeur. Créer un jeu vidéo ? Il n'avait jamais essayé, mais y avait pensé parfois.

"Tu veux dire, un jeu vidéo qui serait... Palpable ?" Répondit-il les yeux brillants d'amusement, rien qu'à imaginer la merveille que serait Guitar Hero si on y ressentait le parfum et le trac d'un concert. "Ce serait..." Il arqua un sourcil songeur, puis leva les mains, une près du haut du torse, l'autre à l'opposée, en bas du ventre. Il se mit à mimer tout en marchant les mouvements vifs et compliqués de Guitar Hero. Il joua ainsi quelques secondes puis laissa retomber ses bras, un grand sourire au visage, les yeux tout aussi brillants qu'avant. Il termina sa phrase laissée à l'abandon; "... Complètement génial."

( Moi de même... T____T )

_________________

-

avatar
CamimiZ
Aliène non identifié

Masculin
Nombre de messages : 167
Age : 22
Localisation : Irk
Humeur : Lunatique
Date d'inscription : 06/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://camimiz.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Par une douce matinée d'été [PV Kyle]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum