L'arrivée de Rosenstrad

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Sam 22 Aoû 2009 - 5:21

Kyriel avait peu parlé le long du voyage qui l'envoyait loin de sa famille et l'éloignait de Lab, son énorme chien spécialisé à la douceur infinie, confident nocturne du jeune homme réservé. Il était plutôt resté à l'écoute de la guide qui lui décrivait sans pause le paysage en train puis en avion, la femme avait une voix musicale dont il ne se fatiguait pas, en guise réponse aux nombreuses questions de la femme, il y allait de doux sourires et de petits mouvements. Il n'était pas muet, mais il se sentait légèrement déstabilisé par le changement soudain de vie qu'il devrait subir. La femme la guida jusqu'au dernier voyage qui fut en bateau, il avaient passé un peu plus d'une semaine ensemble, ce fut aussi avec regret qu'ils se quittèrent à la porte du pensionnât avec un embrasse fraternelle, ils ne se reverraient probablement plus jamais, mais ils ne s'oublieraient pas de si tôt.

Se mouvant avec fluidité, Kyriel entra dans le pensionnât ou il passerait deux ans d'intégration avant de rentrer chez lui et de revoir sa famille pour de bon. Il trouva la poignée de porte sans difficulté et la tourna pour entrer dans la bâtiment qu'il pouvait deviner comme beau et imposant. Il laissa à ses doigt le plaisir de se délecter de la fraicheur du marbre comme de sa plane et douce texture alors qu'un homme de main amenait ses bagages, ordinateur avec imprimante spécialisée , vêtement, livres, jeux qui seraient déposés à sa chambre d'ici peu. Une fois l'homme parti, il demanda enfin à voix haute:

-Excusez-moi?
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Lun 24 Aoû 2009 - 0:38

Akabane était dans le hall, la bibliothèque ne lui conviendrait pas aujourd'hui, il ne voulait pas s'isoler mais marcher un peu. Aussi il décida de sortir quand il eu vent d'une conversation en passant devant le bureau d'administration. On parlait de l'arrivée d'un nouvel élève. Une chose courante à cette période de l'année. Il n'y fit pas vraiment attention et se dirigeait vers le hall par lequel il sortirait et irait en ville, dans les rues gothiques surement, chercher quelques vêtements ou accessoires.

La journée était belle, la météo clémente et enfin les vacances permettaient la libre circulation en ville. Akabane était vêtu légèrement, une simple chemisette noire avec un kanji imprimé en blanc dans le dos, signifiant le mot "Okami" étant la traduction de "Loup" en japonais, et un pantalon de la même couleur avec une petite chaînette sur le côté droit.

Il entra dans le hall après avoir croisé un employé montant des valises. Il soupira en s'imaginant le nouveau ... peut-être encore un de ces casses-bonbons qui se croivent tout permis ... ou bien une personne renfermée ... Il secoua la tête après qu'une voix douce l'eut tiré de ses pensées.

- Excusez-moi ?

Le brun paniqua, il était seul avec le nouveau venu et personne ne semblait être à la réception. Il se racla la gorge et s'élança à la rencontre du jeune homme.

- Bienvenue à toi, je suppose que tu es le nouveau ? Bienvenue au Pensionnat du bonheur ... Je m'appelle Akabane Kuroudo ... et je suis ... un simple élève de ce pensionnat. Est-ce que je peux t'aider ?

Le jeune homme paniqua, que faisait-il ? Il ne devrait normalement pas s'occuper de l'arrivée des élèves ... non peu importe ... il devait aider son prochain.

Il avait prononcé sa phrase avec un merveilleux sourire qu'il n'arrivait à produire que rarement. Il semblait sincère et enchanté malgré l'embarra que lui causé la situation. Il regarda alors le jeune homme s'avancer et se présenter à son tour.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Lun 24 Aoû 2009 - 1:10

Kyriel n'avait à peine entendu quelques pas décontractés qu'un étudiant lui souhaita le bienvenue. Il ne put que se tourner en direction de son interlocuteur au son agréable de la voix qu'il entendit, une voix teinté d'embarras et de nervosité mais aussi de sincèrité et de bonne humeur, il s'agissait d'une voix à la quelle il était impossible de ne pas répondre avec joie. Un sourire illumina son visage malgré tout et il dit tout bonnement, comme tenu d'un réflex, sa voix était d'une douceur peu commune:

-Danke Gott, guten tag! (merci Dieu! Bonjour)

Il prit quelques secondes à réaliser puis laisser ses joues prendre une teinte rose éhontée.

-Je suis désolé et bonjour... J-je suis Kyriel Rosenstrad, j'arrive de... pour étudier ici..., il rougit encore une fois. Ah... c'est un pensionnât, certainement que c'est pour étudier!, il termina sa phrase en un rire chaud et doux qu'il tut rapidement.

Il ne fit aucun mouvement pour serrer la main d'Akabane mais fit une courte révérence maladroite marquée d'un sourire sincère aussi. Kyriel était très inconfortable, il devrait compter sur une seule et unique première visite pour compter les pas, les directions, les possibilités. Le visage de l'adolescent traduisait une nervosité qu'il prenait soin de ne pas exprimer en mots.

-Je dois rencontrer quelqu'un qui va ma guider à ma chambre, du moins je crois, est-ce que c'est toi?.
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Lun 24 Aoû 2009 - 1:35

Akabane regarda alors le jeune homme se présentant devant lui. Il était d'un châtain magnifique et possédait d'étonnants et magnifiques yeux de perle. Il était plus petit que le brun et semblait relativement svelte.

Il prononça alors quelques mots en Allemand que le grand brun ne comprit pas du tout. Il faillit se reculer et s'excuser vers la personne qu'il prit pour un touriste égaré pendant quelques secondes.
Enfin le jeune homme s'exprima en français. Il était visiblement géné d'avoir fait cette erreur ... ou bien Akabane l'intimidait.

Le jeune homme le regarda un moment le temps que le nouveau se présente et s'incline légèrement. Le brun en fut surpris. Il n'était pas courant de voir des élèves sortant de ce type de milieu de familles bourgeoises.

Akabane fit de même, il posa un pied devant l'autre et s'inclina poliment.
Le nouvel inscrit semblait totalement perdu. Le bâtiment était immense et lui avait été laché ici, sans rien ni personne pour le guider.

-Je dois rencontrer quelqu'un qui va ma guider à ma chambre, du moins je crois, est-ce que c'est toi?

Akabane avala de travers à cette phrase et manqua de s'étouffer. Il toussota pendant quelques secondes avant de reprendre.

- Et bien ... j'ai le regret de t'annoncer que cette personne ne figure pas devant toi. Mais ce serait un plaisir pour moi de te faire visiter l'établissement.

Il invita Rosenstrad à le suivre à travers la salle et commença alors à lui demander un peu tout et n'importe quoi de sa vie.

après avoir papoté, Akabane en vint aux choses sérieuses.

- Par quoi veux-tu commencer ? Chambres ? salle de cours ? Jardins ?

Il lui sourit amicalement attendant gentiment sa réponse afin de débuter la visite.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Lun 24 Aoû 2009 - 21:36

D'abord surpris d'être accueilli par un étudiant comme les autres, le brun laissa place à la bonne humeur d'une nouvelle rencontre. Kyriel évalua la question après avoir passé quelque seconde à donner des information quelque peu confuses et peu utiles sur sa vie, il avait plutôt préféré tendre l'oreille à Akabane, il appréciait sa voix agréable qui traduisait si parfaitement ses sentiments. mais vint soudainement le doute: Il devait être accueilli par quelqu'un qui serait son guide, lui donnerait le temps de calculer ses pas, de pratiquer les trajets, en fait quelqu'un d'informé sur sa condition qu'il n'avait pas envie de partager avec quelqu'un d'encore inconnu à ce jour. Mais que perdait-t-il à essayer de faire une première visite, histoire de ne pas trop mal commencer son année?

Toujours souriant, malgré son grand inconfort et la très grand instabilité que représentait un "nouveau chez lui", parfaitement inconnu, si terriblement vide si absent. Un monde abstrait au quel il ne pouvait donner réalité que par le toucher.

-Je dirais salles de cours, chambres puis jardin, si ça n'empiète pas sur ton temps, je peux déduire que tu sortais en ville.
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Lun 24 Aoû 2009 - 22:14

Akabane le regardait. Il était vraiment désorienté et ne s'attendait vraiment pas à tomber sur lui.

Il lui demanda alors s'il le dérangeait du fait qu'il voyait clairement que le brun s'apprêtait à sortir en ville.

- oh non,ne pense pas que tu me dérange car tu ne me dérange pas pas le moins du monde, c'est un plaisir pour moi de te montrer cet établissement. JE cherchais juste quelque chose à faire et il semblerait que la chance m'aie sourit.

En effet Akabane s' ennuyait. Il en avait marre de rester enfermer toute la journée à regarder les autres sortir et à se focaliser sur ses études. Une petite occupation de la sorte ne lui ferais que le plus grand bien. De plus le nouveau semblait vraiment sympathique.

Il devait être 16 heure et le mercure montait à son plus haut sommet, avoisinant les 40 degrés. Le brun ruisselait de sueur mais ne voulais pas se dévêtir devant le nouveau. Il le conduit au deuxième étage, au niveau des salles de cours après s'être arrété au toilettes se passer un peu d'eau sur le visage et dans la nuque.

- Excuse moi pour cet arrêt imprévu ... c'est juste qu'il fait vraiment chaud ... tu devrais faire comme moi. Tu peux boire aussi !! l'eau est potable.

Il lui sourit, le laissant faire ce qu'il avait besoin de faire et sortit un peu avant lui dans le couloir de l'étages des salles de cours

- voila ! C'est ici qu'auront lieu tes cours !! Comme je suis professeur d'éducation sexuelle ma salle est ici.

Il fut très géné de dévoiler sa matière et en rougit mais se ressaisit assez vite. Il n'était que professeur depuis un certain temps et se trouvait un peu à part comparé aux autres.

Il plongea alors son regard dans celui couleur perle du jeune homme. Ses yeux étaient admirablement beaux et ses cheveux étaient doux et fins. Il ne bougeât pas pendant un instant puis lui sourit et le tira par la manche pour lui montrer que la visite continuait.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Mar 13 Oct 2009 - 18:56

Après un débat interne, Kyriel avança à l'aveuglette pour trouver l'évier à l'aveuglette, aprèes s'être aspergé maladroitement la visage d'eau, il resta une minute de plus pour explorer l'endroit du touché. Il suffoquait véritablement en cette canicule d'après-midi et il fut poussé à dénouer le ruban à son cou et déboutonner son collet à la blancheur immaculée, dévoilant sa gorge presque aussi blanche. Il calculait ses pas, avançait en calculant de nouveau, il trouva la sortie avec facilité, retrouva Akabane qui le guidait de sa voix tant agréable.

Enfin, il arrivèrent aux salles de cours et Akabane qui s'était d'abord présenté en étudiant se présenta en enseignant. Il était définitivement nouveau dans le domaine, surtout avec la nervosité qui traversait sa voix. La sincérité d'Akabane fit sourire puis roussir les joues du nouvel étudiant.

-Il n'y a pas de nervosité ni de honte à enseigner cette matière. Il rougit un peu plus. Il faut être fier de ce qu'on fait dans la vie et surtout ne jamais avoir honte ni regretter de faire ce qu'on fait.

Akabane lui prit la manche et comme par réflexe, l'aveugle se saisit de son poignet pour le suivre, l'enseignant l'apprendrait tôt ou tard de toute manière, mais cela n'empêcha pas Kyriel de le lâcher aussitôt et de s'excuser poliment pour reprendre sa visite des lieux.
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Mar 13 Oct 2009 - 19:25

Après ce petit détour, il le guida dans les couloirs, lui prenant parfois la main pour lui indiquer le chemin, le prévenant lorsqu'une marche se présentait, ou bien un tapis dans lequel il y avait risque qu'il se prenne les pieds et ne tombe à la renverse.
Il était attentif au moindres geste du jeune homme. Il avait remarqué son handicap mais décida de ne pas s'affoler. Il n'avait jamais eu l'occasion de s'occuper d'un aveugle.

Il continuait alors à le guider puis lui pris la main délicatement avant de la poser sur le chiffre d'or, accroché à la porte.

- Voila ta chambre. J'espère que tu ne te trompera pas, retient bien ce numéro, une chance : ma chambre est juste en face de la tienne, nous nous croiserons tout les matins ainsi que tout les soirs.

Il poussa doucement la porte et posa sa valise sur le lit. Il le fit s'assoir et posa une main sur son épaule.

- Je n'ai pas honte ... Après tout ce n'est qu'un métier parmi tant d'autres. Il marqua un arrêt avant de reprendre. Tu ... Tu as besoin d'aide ?

Il le regarda, attendant sa réponse, le laissant faire un petit tour pour parcourir la salle au touché, comme à son habitude. Il déboucla doucement les maigres valises et les ouvrit dans un claquement sec. Il faisait toujours aussi chaud et Akabane ouvrit lui aussi le plus haut bouton de sa chemise, s'asseyant sur le lit et fermant les yeux pour un court instant.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Mer 14 Oct 2009 - 17:03

Kyriel ne put que ressentir ce malaise dans la voix de Kurôdo, il avait décidément compris, mais il n'en parla pas, lui prenant la main pour le guider en douceur et dans le calme, lui faisant faire le tour de la place et lui donnant le temps de compter ses pas. La visite se fit en silence, autrement que pour les quelques informations essentielles à sa nouvelle vie dans le pensionnât. De temps à autres, Kyriel s'accrochait à la manche de l'enseignant avec gêne, décidant que tant qu'il le savait, il pourrait se permettre de se laisser demander un peu plus d'aide, de la même manière qu'il aimait tenir la main de ses frères, de sa sœur ou de sa mère. Se laisser aider par un inconnu qui n'était pas un spécialiste intimidait l'adolescent dont les joues blanches gardaient une teinte rosée.

Enfin ils arrivèrent à la chambre numéro 19 écrite dans un métal agréablement lisse et tiède au touché.

-Ah, nous allons donc être en face... Vous me voyez ravi... il réfléchit quelques secondes à ses mots: Cher voisin...? Professeur... son hésitation et sa nervosité étaient palpable, puis il décida d'un mot plus convenable avec assurance: Monsieur Kurôdo, voilà le mot qu'il me fallait.

L'aveugle soupira avec douceur et laissa son enseignant le guider dans sa chambre puis l'asseoir sur son lit avant de se décider à intervenir.

-Je vous remercie bien des fois. Mais j'ai appris à vivre avec mon handicap.

Sur ce il pointa maladroitement le contenu de ses valises ou tout était classé et marqué de papier soulevé de braille, il y avait de nombreux rubans, des chemises de toutes sortes, des chandails colorés avec certaines marque qu'il n'avait certainement pas choisies, ses sous-vêtements étaient dans leur coin avec quelque pyjamas, dans une boîte trainait ses outils spécialisés, tout ses vêtements pouvaient s'agencer avec un minimum de style. Puis il y avait des livres de toutes sortes gonflés de la même écriture braille.

-Tout est déjà classé, la plus grande aide que je peux vous demander, c'est de me passer mes vêtements pour que je puisse les ranger. Si nous devenons assez amis, peut-être vous laisserais-je me conseiller sur mon habillement qui va souvent paraître étrange.


La blague fit prendre plus de teintes aux joues de Kyriel qui se mit à rire, rempli de bonne humeur. Il se leva et commença son exploration puis réalisa en rougissant de plus belle qu'il n'avait pas amené le dernier détail:

-Je vous prierais aussi de ne pas partager mon handicap avec d'autres personnes que le personnel du pensionnât.


Sur ces paroles qu'il avait murmurées en douceur, il alla trouver le garde robe, les tiroirs et les toilettes mises en jonctions. Pas de salle de bain. Il devait donc y avoir un bain commun.
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Ven 16 Oct 2009 - 20:50

Il laissa le jeune homme se débrouiller, évaluant son potentiel d'autonomie. il est vrai qu'il avait l'habitude de se débrouiller seul avec son handicap et cela se voyait. Il ferma la porte de bois derrière eux de crainte que quelqu'un ne les entendent.

- Et ... il n'y a aucun moyen de te faire retrouver la vue ? Une opération ?

Il avait de la peine pour le jeune homme ... Pas de la pitié, il n'aimais pas ceci, mais de la peine. Il pensait à tout ce que Kyriel manquait, il ne savait pas ce qu'était les nuages, le ciel, les étoiles ... la lune, astre que le professeur aimait tellement.
Il ne cessait de le regarder. D'habitude, il détestait regarder trop longtemps la même personne, mais là il avait vraiment l'impression d'être utile à quelqu'un. Il sourit comme une mère sourirait à son enfant.

- Ne t'en fais pas, je ne suis pas du genre à partager ce genre de secret. Et ... comme je suis jeune, appelle moi par mon prénom ... Akabane ... je n'aime pas vraiment me faire appeler "Kurôdo" ni même "Monsieur".

Il resta assis à le regarder, regardant dans la valise, le titre des livres, la méthode dont la personne qui avait préparé le bagage avait aménager la valise était parfaite. On pouvait ranger encore une dizaine de livre dans le sac de voyage.

- Je serai ravis de t'aider. Et ... si quelque chose ne va pas, n'hésite pas à m'en parler d'accord ? Après tout je pourrai peut-être t'aider, je suis un membre du personnel de l'établissement.

Il s'approcha doucement et lui posa une main chaleureuse sur l'épaule.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Lun 19 Oct 2009 - 16:28

Kyriel leva un sourcil, son humeur devint moins bonne alors qu'il confondit la demande d'Akabane pour de la pitié. Il s'approcha de sa démarche si douce de l'enseignant puis alors que celui-ci confirmait qu'il garderait bien son secret tout en l'invitant à l'appeler par son prénom. Trop de proximité et trop de pitié firent monter le rouge aux joues de Kyriel qui se fâcha et dû se retenir de chasser Akabane de la pièce.

Alors que l'homme lui proposait son aide en osant le toucher, Kyriel perdit le contrôle, repoussa sa main sans la moindre brutalité mais avec une froideur incroyable. Il déposa ensuite ses mains avec la force du désespoir sur la visage d'Akabane, elles se firent douces et aussi légères que le touché d'un papillon.

-Je vois. Je vois cent fois mieux que vous et c'est vous avec votre pitié qui êtes aveugle. Je vais bien. Il n'y a pas de traitement qui puisse me rendre quelque chose que je n'ai jamais perdu. Mon monde vide m'empêche d'avoir le visage de ceux qui me blessent. Alors n'allez pas me considérer avec votre pitié et vos si grandes et bonnes idées, c'est la dernière chose qui puisse m'être utile.

Kyriel les joues de la couleur du feu, recula et trébucha pour tomber sur le dos dans une de ses valises et les vêtements volèrent un peu partout. Il fut si atrocement gêné de non seulement avoir perdu le contrôle mais aussi d'avoir prouvé son incapacité de manière aussi pathétique qu'il se confondit en excuses avant de ramasser ses vêtements à l'aveuglette.

Il avait pris cette mauvaise habitude de dire qu'il allait bien et maintenant il était en train de prouver le contraire comme un imbécile.
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Lun 19 Oct 2009 - 19:57

Le professeur savait pertinnement qu'il allait réagir ainsi. Cela était écrit, bien qu'il eut été sincère de dire qu'il n'avait aucune pitié pour le jeune homme. Il fut choqué, mais accepta sans broncher tout les propos du nouvel arrivant qui, en reculant, tomba à la renverse.

Akabane fut soulagé de le voir couché sur une couche de vêtements ayant amorti sa chute. Il s'agenouilla à ses côtés et lui parla doucement pour lui signaler qu'il était à ses côtés, à son niveau.

- Il n'y avait aucune pitié dans mes propos. Je ne suis pas du genre à avoir pitié de quelqu'un. Simplement, j'essaye d'aider les autres du mieux que je le peux en restant sincère et naturel. Ceci dit, je comprend que vous prenez mes mots dans se sens.

Il vouvoya le jeune homme. Il voulais se faire le plus respectueux possible. Il était fort, mais ne supportait pas de voir les autres souffrir ... Du moins ... plus depuis un certain temps. Il avait connu bien des personnes ayant des problèmes divers, des autistes, des sourd, des muets, un aveugle aussi ... Mais tout ces gens étaient déjà à la base c'est amis, le jeune homme lui n'était qu'un inconnu qui venait d'arriver il y a quelques dizaines de minutes.

Il se leva, s'excusa et se dirigea doucement vers la porte avant de se retourner et de lui dire avec une voix légèrement tremblotante.

- Tu ... tu es sur de ne pas vouloir de mon aide ?
Il secoua la tête. Bien ... dans ce cas .. je te laisse te débrouiller, je ne t'exaspérerai plus.

Il baissa le visage, appuya doucement vers la porte avant de jeter un coup d'œil à l'élève. Devait-il rester ou bien partir et le laisser se débrouiller comme il prétendait savoir le faire ? Son ami lui même, bien que débrouillard et habile avait eu besoin de quelqu'un pour l'aider ... Jubei, Kazuki ... et les autres lui manquaient terriblement, bien qu'il n'en laissait rien paraître.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Lun 19 Oct 2009 - 21:08

Kyriel nota son erreur au ton de la voix d'Akabane qui ne fit que lui confirmer le mal qu'il venait de faire. Il se releva enfin, prisonnier de ses éternelle ténèbres dans le champ de mines qu'il avait créé en trébuchant. Il avait fait comme ceux qui prenaient pitié de lui en agissant de la sorte, il s'était attaqué à quelqu'un d'innocent, l'avait non seulement blessé mais avait aussi ouvert des plaies sur la voie de la cicatrisation.

-Aka.... bane?

Devant l'absence de réponse il songea à le laisser aller, retourner à son univers normal, ne faire confiance à personne et les blesser en faisant de la sorte.

Vide. Silence. Solitude.

Il ne su pas ce qui lui passait par la tête, mais l'aveugle prit la course, se blessant en tombant après s'être enfargé dans une autre de ses valises puis trouva le porte qu'il ouvrit, paniqué.

-Akabane! J'ai besoin d'aide. Excuse moi.

Le jeune étudiant reprit conscience de ce qu'il venait de dire, et qui le voyait, pouvait facilement imaginer la fumée d'ébullition qui allait lui sortir par les oreilles. Si le besoin d'aide pouvait paraître comme un bien pitoyable raison de s'excuser, avouer avoir besoin d'aide de sa part était quelque chose de gigantesque qu'il ne risquait jamais dans sa vie de redemander. Il venait de donner, bien malgré lui, à Akabane une clef qui pouvait l'anéantir: une demande à l'aide.
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Lun 19 Oct 2009 - 21:29

Le jeune professeur ferma la porte derrière lui. Il avait pensé le laisser pour ne plus l'importuner. Jûbei était dans le même cas, il ne faisait plus confiance en personne et Akabane avait été obligé de le menacer pour regagner sa confiance ... bien qu'elle ne fut plutôt de la terreur.

Il entendit un fracas et se stoppa dans le couloir avant de voir le jeune homme sortir en trombe tant bien que mal, lui demandant son aide.

Le jeune brun hésita un moment, après tout ... Il était professeur et ne pouvais se permettre de le laisser se débrouiller.

- J ... J'arrive !

Il lui prit doucement le bras, ne sachant quoi dire et se contenta d'un misérable " je suis là".

IL entra et vit une seconde valise totalement renversée au sol. Il hésita avant de poser la question qui lui trottait dans l'esprit puis osa.

-Tu es tombé ? Tu ne t'es pas blessé j'espère ?

Le jeune professeur le regarda, visiblement inquiet. Que dirait ses supérieurs en sachant que déjà il n'avait pas à s'occuper d'un nouvel élève mais que de plus il s'était blessé par sa faute. Le brun lui prit par instinct la main, la frottant doucement comme il faisait avec son ancien ami pour lui annoncer qu'il était là.
Il laissa alors le temps couler entre eux, un long vide s'installer entre les deux garçons avant de commencer à prendre un à un les vêtements et de les ranger dans la commode.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Jeu 22 Oct 2009 - 22:36

-Ça... ça va...!

Kyriel s'accrocha à la main avec force puis il laisse Akabane l'aider, plus mal à l'aise qu'il ne l'avait jamais été par avant. Il finit par le lâcher, sentant qu'il n'était plus là maintenant que par intérêt personnel. Il soupira, avant de se décider à l'aider, sentant une vive douleur à son genoux qu'il garda muette. Il sentait le bleu naître dessus avec assez d'aisance sur le mou de son genoux. Il ne laissa rien paraître de son handicap lorsqu'il se proposa au tiroir.

-Akabane... je vais me placer au tiroirs, sans quoi tu risques d'être surpris demain en me trouvant avec des sous-vêtements sur la tête.

Il mima un faible sourire blagueur s'installa au tiroirs, demandant tel ou tel type de vêtements. Tout fut finalement placé avec rapidité et un ordre peu commun. Il parlait en douceur en rangeant et en plaçant ses livres par ordre alphabétique, ses doigt glissait le long du léger code qu'il y trouvait. La petite chambre solitaire avait par chance sa propre toilette pour limiter ses déplacements, il avait découvert la pièce en tâtant quelques minutes plus tôt à l'aveuglette.

Il mit fin à son monologue, décida qu'il fallait qu'il fasse quelque chose. Trouva Akabane, grâce à sa respiration puis se courba avec maladroitesse mais ne se releva pas. Comme il devait s'excuser devant ses aînés et ses parents.

-Excusez-moi. Sincèrement, je ne voulais pas vous blesser, excusez moi...

Ses joues devinrent plus rouges et sa voix teintée de honte, mais aussi de sincérité.

-Je ne m'excuserais jamais sans le penser. Nous avons eu un mauvais départ. Alors je vais dire ce que j'aurais dû vous dire plus tôt. "Merci." "Je vais bien." "Il n'y pas de traitement qui n'est pas encore au stage expérimental lorsqu'on naît aveugle." "J'ignore ce qu'est de voir, mais la voix de ceux qui m'entourent sont ma couleur et mes images." "Les autres sont mes yeux."

Écarlate il reprit son souffle mais ne se releva pas.


Dernière édition par Kyriel Rosenstrad le Ven 23 Oct 2009 - 18:20, édité 1 fois
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Ven 23 Oct 2009 - 18:09

Akabane lui sourit. Il accepta sans dire grand mots les réponses du jeune homme après l'avoir aidé à ranger ses affaires là où il devait les poser pour ne pas les perdre ni les confondre.
Il enleva son chapeau qu'il posa sur le lit avant de sourire doucement et de prodiguer à son tour une réponse à l'élève.

- Pardon ... je n'aurais pas du réagir comme ceci moi non plus ... J'accepte tes excuses ...

Il soupira de fatigue, l'après midi s'était avancé dans la journée, il était proche de 16 h. Il secoua la tête avant de poursuivre.

-Veux-tu continuer la visite ou bien marquer une petite pause ? Cela se fera comme tu l'entendras.

Il se redressa, pris son chapeau du bout des doigts et attendis sagement la réponse du jeune homme. Le soleil avait perdu de sa chaleur et enfin la température était devenu supportable. C'était une délivrance.
Il ferma les yeux un moment, laissant le temps à son interlocuteur à réfléchir à sa question, repensant encore et toujours à son ami qu'il avait perdu en partant de Shinjuku ainsi qu'à tout les autres ... Il n'y avait jamais penser, mais finalement il se rendait compte qu'ils étaient plus important à ses yeux que ce qu'il n'aurait pus croire.

Des amis ... Des vrais .. et il espérait plus que tout en trouver d'autre comme ou ayant des points communs avec eux. Il rouvrit les yeux et regarda un assez long moment le jeune homme planté devant lui avant qu'un sourire tendre envahissait peu à peu son visage.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Ven 23 Oct 2009 - 19:13

Il se sentait s'adapter fort peu au pensionnât après déjà si peu de temps, pour certain, cela aurait été pessimiste, mais c'était mieux que le pas du tout habituels au quels il avait toujours eu droit. Il en donna une partie du crédit à l'enseignant qui avait le don étrange de le rassurer de quelques mots. Le silence se fit lourd après la confession de son crime et un malaise s'installa dans la pièce. Mais la réponse vint, faisant s'envoler tout doutes et inquiétudes.

Un grand sourire doux s'esquissa sur le visage de Kyriel qui rougit de soulagement puis se redressa, il fut surprit de la douceur de la réponse à l'écoute du ton calme d'Akabane, il semblait reprendre plus vie, rassurant le nouvel étudiant. Son visage resta rivé vers celui de l'adulte qu'il sembla fixer comme toute personne normale.

-Vous vous êtes fâchés par ma faute, où est ce que le fait que je ne vois pas... il sourit avec toujours plus de douceur. devrait m'empêcher d'être chiant? Outre ma vue, nous ne somme pas bien différents... Je... je refuse vos excuses parce que vous n'avez pas de raison de vous excuser.

Il rit doucement puis se rendit à la fenêtre qu'il trouva de la pointe de ses doigts, qui n'aurait pas connu son handicap n'aurait rien vu de la chose, il ouvrit la fenêtre et laissa un vent tiède parcourir la pièce. Il faisait chaud dans un air stagnant, mais bon lorsque l'air circulait, la température avait baissé, le soir serait définitivement un instant des plus agréables qu'il devrait passer aux jardins avec un livre.

Soudainement éjecté de son petit univers par Akabane, qui le fit presque sursauter en reparlant, il réfléchit à la réponse, cherchant les bons mots.

-Je veux bien continuer la visite, je préfère terminer plus vite et finir plus tôt pour apprendre à mieux connaître les lieux ce soir, histoire de me perdre, me retrouver et essayer des trajets. Nous pouvons faire pause par la suite aux jardins... si cela ne vous dérange pas...
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Ven 23 Oct 2009 - 21:08

Après quelques secondes de silence, le brun tira enfin sur la manche de son élève pour lui indiquer leur départ vers le couloir désert du pensionnat.

Les salles de cours n'étaient pas vraiment intéressantes. Il contait faire visiter le jardin au jeune homme.

- Ne t'en fais pas pour toute à l'heure ... J'ai connu un aveugle auparavant. Il avait le don de s'énerver pour un rien, un vrai furet. Donc je te laisse deviner que mes nerfs sont relativement solides. Et non tu n'est pas "chiant" comme tu le dis. Reste à voir si mes cours ne te taperont pas sur les nerfs au bout d'un moment.

Il sourit à ses propres dires. Un furet ... Si seulement Jûbei aurait entendu cela ... Il aurait provoqué Akabane en un petit duel, sérieux mais pas vraiment méchant car enfin aucun des deux participants ne se résumeraient à tuer leur adversaire.

Il l'attira alors dans le couloir avant de lui lâcher la manche, le surveillant tout de même pour l'obstacle que représentaient les escaliers relativement glissant si l'on ne faisait pas attention en les descendants. Il entreprit alors de descendre à ses côtés, s'apprêtant à l'attraper au cas où.

Du haut des marches de marbre, on pouvait clairement apercevoir le Hall, toujours aussi désert, les élèves s'étaient tous précipités en ville ou dans les jardins, ce qui ne faciliterai pas la tâche de la visite pour Akabane, les jardins étaient si paisibles une fois que 17 h étaient passées ....
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Ven 23 Oct 2009 - 22:21

Kyriel ne put que sourire et répondre à Akabane d'un rire doux:

-Certes, vous ne me connaissez pas assez pour le déterminer... il sourit à ces mots. Et je donnais cela à titre d'exemple.

Kyriel laissa son enseignant le tirer à l'extérieur, l'homme ne parla pas plus de son handicap et continua son chemin avec une aise déconcertante, il ne retendit plus la main, il resta à l'affut des moindres bruits, à l'écoute des pas d'Akabane qui lui indiquèrent la présence des escaliers qui redescendaient vers le hall. En calculant, il aurait un peu hésité et tâté mais là ses doigts suivirent la ligne du mur, jouant sur le carrelage des fenêtres alors qu'il continuait son chemin, sa main trouva la rampe avec aise et il descendit sans problème l'escalier, il eut bien failli déraper, mais se raccrocha à la rampe comme si de rien n'était.

-J'espère qu'ils mettent des tapis l'hiver, maladroit comme je suis, je vais fort possiblement tomber.

La phrase était blagueuse et sincère, mais signifiait qu'à partir de cet instant, il voyait parfaitement aux yeux de tous. Il ne montrerait plus jamais publiquement le genre de faiblesse dont il avait fait preuve devant Akabane en lui prenant la main, il ne serait pas un Rosenstrad s'il ne conservait pas cette fierté à être d'égal à égal devant les autres. C'était ce genre de souvenirs qui le ferais éternellement rougir.

Comme il rougissait à cet instant.

Pour un aveugle, il s'en sortait plus que parfaitement bien, chez lui, il faisait tout par lui-même outre ses repas, s'il tenait la main des membre de sa famille pour se laisser guider, ce n'était que par amour sincère de ceux-ci, rarement par besoin comme cela avait été le cas avec son enseignant.

-Où allons nous? Le hall est devant nous donc... aux jardins?
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Dim 25 Oct 2009 - 11:30

Une fois arrivé au bas des marches glacées sans avoir rencontré de problème, les deux garçons se dirigèrent vers la porte de bois, porte principale donc massive, imposante et finement travaillée. Le porche portait des gravures de marbre représentant des roses enroulée autour d'une grille. Bien que la gravure portait un fond, il aurait été difficile de se rendre compte que c'était plutôt un bas-relief qu'une sculpture tant le regard était scotché par l'énorme fleur symbolisant l'amour et la beauté.

Il indiqua de nouveau au jeune homme que les marches allaient descendre une nouvelle fois. La chaleur se fut ressentir aussitôt, toujours plus chaude que dans l'établissement mais beaucoup moins pesante qu'au début d'après-midi. En effet la pression avait baissé, chose plutôt favorable pour tout le monde.

Le professeur se délectait de la brise nocturne commençant à s'élever bien qu'il ne fasse pas nuit, il regarda un moment le ciel virer au jaune orangé avant e lâcher un soupire d'aise. Il revint sur terre et sourit amicalement au jeune homme, il s'était éternisé une minute de trop et le jeune aveugle commençait à perdre patience.
Il continua alors à marcher à ses côtés, lui décrivant les fleurs près desquelles ils passaient, les massifs changeant de couleur progressivement laissaient croire à un arc-en-ciel terrestre estompé ou amplifié par les rayon de l'étoile commençant à s'endormir, les papillons, les abeilles, parfois même quelques sauterelles dansaient sur toutes ces couleurs qui avaient pour don d'apaiser les personnes se retrouvant à leur côtés. Sans parler de l'odeur, odeur délicate qui vous prenait les narines, douces, légère, parfum naturelle et extraordinaire.
Il lui décrivit les roses rouges, roses, jaunes, blanches, les dahlias formant des boules épineuse ou alors des sorte de ballon ressemblant fortement à des luminaires asiatiques.

Pour finir, il cueilli une roses rouges magnifique qu'il mit doucement dans la main de son élève. Il le laissa effleurer de ses doigts la texture onctueuse et velouté des pétales. Le pétale était ce que personnellement il préférait dans une fleur. Sans lui, la fleur n'aurait aucun charme et ne serait pas un si bel être.

Il marqua une légère pause ne s'asseyant sur un banc, dos au soleil. Il regardait le jeune homme dont le visage laissait passer difficilement les émotions palper encore la fleur avant de repartir dans ses légères rêveries.

- J'espère que tu te plairas bien ici.

Il avait tout simplement dit ce dont il pensait, et voulait, bien que sans le vouloir, briser se silence pesant qu'il appréciait tant habituellement.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Mar 27 Oct 2009 - 0:35

C'est dans cette légère solitude parfaitement dénuée de complexité, de regards lourds, d'histoire et de nervosité, seulement brisée par le bruit des pas d'Akabane, que Kyriel se laissa pleinement émerveiller par l'architecture remplie de son et de douceur. Il put se permettre d'approcher comme un jeune enfant et de tendre la main, rien ne vint le dévier, il frôla ce qu'il savait était là. Il fut pris d'un frisson et d'un vague de sensations qui lui firent perdre le souffle, mélange de si grande joie et de peine. Sous ses doigts il trouva merveille qui prit image de rose, exprimant leur douceur, leur fragilité, leur beauté et leur représentation de l'amour. La chaleur du marbre lisse et travaillé allait de bon soin avec la tendresse exprimée par la gravure.

S'insinua alors dans le charme la voix d'Akabane qui au lieu de briser sa rêverie, se joignit à elle par sa douceur, son calme et sa chaleur. Il y avait quelque chose de rassurant dans cette voix qui dessina un large sourire sur le visage rougit de bonne humeur de Kyriel. Il éclata de rire. Pris une grande respiration et suivit son enseignant jusqu'au jardin, la chaleur se fit sentir, mais aussi la lourde fragrance des fleurs à l'apogée de leur épanouissement.

Arrivés à l'extérieur, un vent plus frais balaya les cheveux de Kyriel, laissant tomber de nombreuses mèches sur son visage qu'il ignora. Puis enfin, Akabane brisa le silence et mêla sa voix à l'émerveillement de l'aveugle, décrivant le spectacle qu'il ne manquait pas par son regard. Ses bâtit dans l'esprit de l'adolescent un monde purement imaginaire et rêvé au quel s'ajoutaient les détails qu'Akabane lui offrait.

Enfin, ils s'arrêtèrent et une rose dont la fragrance tant agréable et très légèrement épicée lui indiqua la couleur rouge glissa entre ses doigts. Le visage de l'adolescent s'illumina alors qu'il éffleura du bout de ses doigts épine, tige puis pétales. Leur douceur était arquée, si douces au touché, si cruellement aimables et fragiles. D'humeur à la rêverie, il prit place au près d'Akabane et soupira en souriant.

-Merci, c'est tout simplement merveilleux... j'ai l'impression de mettre les pieds dans un rêves... c'est magnifique...
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Mar 27 Oct 2009 - 22:42

Le soleil ne tarderai pas à se coucher, il ne fallait pas oublier que la saison était automnale, les journées étaient chaudes mais les nuits plutôt fraîches.
Le vent commençait à se lever et a emporter l'odeur florale, jouant avec les feuilles créant une danse frivole au sein d'un tourbillon de couleur rouge, jaune ou encore verte.
Le jeune professeur, à la caresse de la brise naissante, ferma ses bras sur son torse. Il n'était qu'en chemise à cause de la chaleur lourde de l'après-midi et venait de se rendre compte de son erreur.
Le couchant se reflétait d'une manière magnifique sur la teinte roussie des arbres, laissant paraître à cette heure un jardin d'or au jeune homme.
Il regarda l'endroit avant de se rendre compte qu'il était bien égoïste à rester devant ce spectacle sans que le jeune homme a côté de lui ne puisse rien faire.

Il regarda le jeune homme caresser la fleur avant de lui tirer doucement la manche.

- Bon ... Où allons nous maintenant ? il commence à faire froid, il vaut mieux ne pas rester ici sous peine de tomber malade.

Il l'entraîna jusqu'au hall et monta les escaliers avec lui, en faisant très attention à son élève mais aussi rapidement que possible pour fuir les différents "Oh regardez ! un nouvel élève !" des futurs camarade du jeune homme.
Il s'arrêta au milieux du couloir regroupant les salles de cours.

- Bien, comme tu peux le voir, le premier étage est l'étage des salles de cours. Les professeurs te donneront leur numéro de salle, Le mien .. c'est simple. C'est la toute dernière porte au fond à droite.

Il lui sourit amicalement. La visite de cet partie du pensionnat avait été courte mais au moins il étaient maintenant au chaud et loin des autres.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Ven 30 Oct 2009 - 21:34

Kyriel se mit à frissonner légèrement, la brise se refroidissant toujours un peu plus. Il sentit sur sa peau le soleil perde de son éclat et alors qu'il savourait le calme et le confort du soir, il sentit son enseignant à ses côtés frissonner comme lui, il laissa échapper un nouveau rire et le suivit une fois de plus dans les méandres du pensionnât sans la moindre résistance, il se sentait trouver une certaine assurance et une forme de bien-être dans son calme et la douceur avec la quelle il s'exprimait, s'adaptant à son rôle d'yeux pour lui.

Kyriel sentit leur pas les ramener vers la hall véritablement plus chaud que l'extérieur et entendit alors des étudiants qui comme lui, venaient d'arriver. Le jeune aveugle demeura surpris en sentant Akabane l'éloigner de la source des voix mais réprima ses questions. La marche se fit plus rapide, même à la course et c'est épuisé qu'il devina leur retour aux salles de classe.

-Hmmm... un sourire doux étira ses lèvres et il éffleura la joue d'Akabane, en suivant le contour pour savoir si comme lui, il souriait. Aaah! il baissa brusque sa main gêné de son affront. M-Merci...! La viste était très agréable et si je pourrais avoir quelque chose... un verre pour conserver la rose. Elle a tellement de fragrance, il serait un crime de m'en séparer.

Pendant qu'il disait ça, ses doigts glissaient furtivement sur les pétales pour en savourer la douceur avec délicatesse, de peur de la briser.
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Invité le Ven 30 Oct 2009 - 22:01

Le professeur fût surpris de sentir la main du jeune homme se poser sur sa joue avant de disparaître. Il devina la gêne du jeune homme et ne pu s'empêcher de se mordiller la lèvre à cette vue.
Il lui posa délicatement la main sur l'épaule en souriant.

- Je te donne ceci dans un instant ... Suis-moi.

Il le tira délicatement par la manche et l'emmena dans la salle de bain du même étage avant de s'emparer d'un petit verre à pied qu'il rempli d'eau fraîche et claire.

- Voilà ..

Il prit doucement la rose du bout des doigts, se piquant très légèrement avec une épine et plongea la tige de la rose dans le récipient. Il rattrapa de justesse une goutte de sang avec sa langue avant de laisser son doigt à l'air libre. Akabane avait, bien-entendu, l'habitude des blessures grave, ce n'est pas une petite coupure comme celle-ci qui le déstabiliserait.

Il reporta son attention sur le jeune homme et lui répondit de manière calme et posée.

- Ce fût-un plaisir jeune homme, que de vous montrer cet établissement. J'espère que vous ne vous perdrez pas ici, je serais heureux de vous aider.

Il laissa un petit soupir s'échapper de ses lèvres avant de s'assoir sur le rebord de la baignoire et d'inviter le jeune homme à s'installer près de lui.

- Je suis vraiment désolé si je t'ai offensé toute à l'heure ... Tu sais, même si on ne se connait pas encore .. je peux te dire que tu compte beaucoup pour moi ... tu me rappelle quelqu'un qui était mon ami ... une personne que je n'oublierai jamais, et je pense que je ne t'oublierai pas non plus.

Il lui accorda un sourire sincère et l'invita même à le vérifier par lui même en posant sa main sur son visage. Il ferma les yeux à se contact et lui lâcha doucement le poignet.
Le Serpent était confiant vis-à-vis de son élève, il espérait simplement que ce dernier le soit aussi envers lui.
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Kyriel Rosenstrad le Mer 4 Nov 2009 - 7:09

(HRP: Je sais j'axe beaucoup le texte sur le sensoriel, mais un aveugle ne voit pas .////.)
___________________

L'adolescent rit à moitié en sentant un léger malaise naître chez Akabane, sa respiration en devenant l'expression qu'il ne pouvait lire sur son visage. Il fut rassuré de savoir qu'il pourrait conserver la rose et lorsqu'il sentit son enseignant agripper sa manche, il s'agrippa lui aussi à la sienne, ce même mauvais réflexe qu'il s'était promis de tuer renaissait trop facilement avec cet homme qui avait si facilement gagné sa confiance.

Il arrivèrent à la salle de bain, de l'eau fut versée dans un verre qui toucha le marbre du comptoir pour laisser son écho cristallin remplir l'air pendant une demie seconde. On put entendre la dernière goûte d'eau plonger dans l'évier, les feuilles d'un arbres rougies de l'automne caresser le carreau d'une fenêtre probablement glacée. Kyriel appréciait ces instants de silence humain paradoxaux à la cacophonie externe, silence se brisant de lui-même de battements de coeur, de mouvements et de respirations. Il entendait la vie à son plus vif et si pour certain ce silence était lourd et désagréable, il s'agissait pour l'aveugle d'un symphonie cacophonique tout simplement magnifique.

Il brisa enfin le silence bruyant:

-Merci Akabane... Merci beaucoup. il y eut un court silence puis il continua, notant qu'Akabane venait de sucer son doigt. Tu t'es piqué? Les roses sont certainement les plus capricieuses, si belles, si voluptueuses, mais cruelles et piquantes.

Il prit place près de son enseignant et lui répondit avec sympathie:

-C'est une chance pour moi que d'être tombé sur toi, Akabane. il rougit de bonne humeur devant ses excuses et ses explications. On ne s'excuse pas sans raison, monsieur, ces excuse sont encore une fois refusées. Je n'aurais pas dû m'offusquer de la sorte, c'est quand même moi qui s'est accroché à toi et qui a tenu ta manche. Et c'est vrai que des fois j'ai peur. C'est à moi de m,excuser, parce que je n'aurais pas dû te faire subir ma mauvaise humeur. il rougit enfin de gêne. Je n'aime pas la pitié ni montrer mes faiblesses et je semble être un livre ouvert devant toi. J'arrive dans un monde vide de formes, que je n'ai pas encore pu concrétiser par le touché. il soupira enfin:Je marche dans le néant et je n'aime pas ça. il se reprit en vitesse, écarlate et gêné: Mais tu m'as beaucoup beaucoup aidé. Merci. C'est la première fois que j'accorde aussi facilement confiance à quelqu'un. il devint moqueur et sarcastique: Tu devrais te considérer chanceux de cet honneur.

Il rit doucement mais cessa rapidement et son sourire disparut en vitesse.

Kyriel fut surpris de sentir Akabane lui prendre la main pour la déposer sur son visage et il ne put que rester ébranlé pendant près d'une minutes, il était plus écarlate encore qu'il n'avait pu l'être depuis le début de la journée. La douceur maladroite de l'enseignant finit par faire renaître un sourire sur le visage du nouvel étudiant qui goutât encore pendant quelque secondes le plein contact de sa peau chaude et lisse, légèrement humide de sueur. Il déposa sa seconde mains sur son visage avec hésitation et son visage se dénua de rougissement, devenant la curiosité même. Il ne bougea donc pas les mains, émerveillé par la proximité. Ses doigts se soulevèrent, pour ne devenir qu'un frôlement doux décrivant de petits cercles curieux en exploration. L'adolescent dessina de ses doigts la ligne de la mâchoire, le front, les yeux le nez puis enfin la bouche dont il frôla les lèvres .

-Tu souris...

Revenant à la rélité, Kyriel lâcha son enseignant, rougit de nouveau puis baissa ses bras le long de son corps.

-M-merci de la visite, je crois que je vais aller m'installer confortablement dans ma chambre maintenant...

C'est à dire tester le moelleux de mon matelas après un bon saut... Essayer de lire, voir dormir un peu s'il est confortable.
avatar
Kyriel Rosenstrad
Elève de seconde

Masculin
Nombre de messages : 30
Age : 25
Date d'inscription : 21/08/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'arrivée de Rosenstrad

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum