Tweek Trick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tweek Trick

Message par Invité le Mar 27 Oct 2009 - 13:38

RP

~Nom : Trick
~Prénom : Tweek
~Âge : 15 ans
~De quel manga, anime, provient votre personnage ?

South Park. Le personnage que j'ai choisit, Tweek Tweak, a seulement subit une petite déformation de nom. "Tweak" avait une consonance avec "Tweek" qui ne me plaisait pas vraiment. La fête d'Halloween approchant, j'ai décidé avec une certaine personne de le rebaptiser "Trick".

Description :

- Physique :

Tweek est un jeune homme blond platine au cheveux légèrement bouclés. Ses yeux sont comparables à deux saphirs de par leur couleur, il sont grand mais ne déforment pas le visage du jeune homme. Visage relativement fin avec un petit nez droit.
Il est souvent habillé d'une chemise verte fine, le plus souvent très mal boutonnée en raison de son inaptitude à se débrouiller par soi-même en présence de stress, sur un jean de couleur bleue. Il est rare qu'il soit habillé correctement, mais le matin, s'il prend confiance en ses gestes et en sa personne, il peut arriver qu'il y parvienne. Il est secoué par plusieurs tics, il tremble souvent et cligne des yeux de manière incontrôlée.
Il arrive qu'il se balade en chaussettes dans le pensionnat mais porte des pompes de skate ou bien, le plus souvent, des converses noires et blanches.

-Mentale :

Ce jeune blond est une personne fragile, naïve et non confiante-en soi. Il est le plus souvent hyperactif et peut se montrer paranoïaque. Il boit souvent du café pour réussir à se stimuler mentalement. Il est caféïnomane depuis son enfance et est un mordu de cette boisson. C'est un jeune homme très craintif, il sursaute souvent, est tout le temps en train de trembler comme une feuille, ce qui l'empêche de vivre pleinement sa vie, le rendant renfermé et encore moins confiant. Le jeune blond est très sensible et se referme facilement sur lui-même avec de simples remarques. Il aura tendance à se laisser croupir dans son coin pour s'isoler des autres sans vouloir attirer leur attentions. Enfin une autre preuve de sa fragilité mentale, il est terrorisé par les films d'horreur, les orages, et ne supporte pas le noir complet.

Il aime :
- Le café
- La compagnie
- la gameboy
- Le calme
- Les moutons et les papillons ( xD )
- L'humour

Chez les autres :
-La gentillesse
- La franchise
- l'attention
- Les gens comme lui
- Qu'on l'aide à faire des choses que seul il ne parviendrait pas à faire.
- Les personnes drôles.

Il n'aime pas :
- Les orages
- le mauvais café.
- Les blagues à deux balles
- L'amour
- Le noir
- Sa personne qu'il trouve trop fragile.
- Les insectes.
- La pitié

Chez les autres :
- Les intelligences réduites à certaine chose
- Les racistes.
- Les obsédés
- Les gens qui se la jouent.
- Les gens qui le laisse là sans rien faire et qui en plus de ça l'insulte sur ses tics.

~Dominant ou dominé ? Dominé

~Lien avec d'autre pensionnaires :

Kyle Broflovski, ami d'enfance.

Histoire.

Tweek rentrait de l'école de South Park. Enfin les vacances d'été s'annonçaient. Il allait oublier le stress de l'école pour pouvoir traîner dans la maison et jouer à la console toute la journée, boire du café lorsque ses parents seront au travail, ou encore : inviter des amis et rire avec eux.

Il s'installa alors à table, le diner, comme tout les soirs, était servi et sa famille était assise sur la table ovale.
Un silence reniait dans la cuisine assaillie par la chaleur bouffante de l'été. Il jeta un coup d'oeil à la purée qu'avait préparé sa mère, elle n'était pas vraiment ragoutante mais il allait s'efforcer de la manger par faim, en effet, lorsque les copains s'amusent à prendre toute la nourriture du self pour l'envoyer à la tronche des autres, le jeune blond était donc affamé devant la casserole. Il attendit patiemment que sa mère aie finit de servir la tablée.

- Merci maman. Ça ... Ça a l'air bon.

- Mange, tu dois avoir faim.

- O .. Oui oui.

Ses parents semblaient bizarre ce soir là. Tweek ne l'oubliera jamais, le jour où sa vie à South Park sera mise en danger par ce choix.

- Tu sais ... South Park ne possède pas ... de Lycée assez bon pour toi.

Le jeune homme ne comprenait pas, il ne comprenait rien au charabia de son père.

-Je le trouve très bien ce Lycée papa ...

- Nous avons trouvé ... un lycée adapté pour toi... Il n'eut pas le temps de terminer sa phrase que le sanglot de sa femme coupa son discour.

- ma .. Maman, tu ... tu pleure ?

- N ... Non ... ton père a raison ... nous avons trouvé une école pour toi.

- Mais ... mais.

Le jeune homme se leva de sa chaise, il n'avait pas touché à sa purée. L'avenir qui s'offrait à lui était inévitable, il allait perdre South Park, ses amis, bien qu'ils n'eurent pas été tout le temps gentils avec sa personne, sa famille, une partie de sa vie.
Il sentit les tremblements prendre de l'ampleur, tirant énergiquement sur sa chemise en sentant les larmes lui monter aux yeux.

- Je ... Je ne verrai plus mes ... amis ?

- Nous sommes désolés ...

- Désolés ! Vous foutez ma vie en l'air et vous êtes désolé ! Le docteur avait dit que je devait être entouré de gens en qui je fait confiance et vous m'en privez pour m'envoyer je ne sais où où je ne connais absolument personne !

Sur un geste énervé, il claqua sa chaise contre sa table et sortit dans la nuit, il était bien décidé à ne pas laisser ses amis. Il passa donc chez l'un d'entre eux en séchant ses larmes juste avant d'entrer en trombe dans la petite maison. Il ne salua pas les parents du jeune homme , dont il entra immédiatement dans sa chambre avant de tomber sur le lit, tremblant comme une feuille avec les armes aux yeux.
Son jeune ami lui servit alors une tasse de café et enfin il lui raconta tout ce qui s'était passé.

- Je vais partir ... vous allez tous me manquer ... dit le aux autres s'il te plait ... Je pourrais pas le faire moi même ... Beaucoup trop de pression à supporter ...

Après un câlin de la part de son ami, il rentra chez lui, le nez gercé par le froid et l'humidité des larmes coulant de ses cils. Il ouvrit la porte de la maison, marmonna quelques mot incompréhensibles à ses parents et monta se coucher en essayant de ne pas noyer son oreiller dans un océan de larmes brulantes.

Deux mois plus tard ....

C'est avec douleur qu'il sera un à un ses amis contre lui. Il devait être fort pour supporter cette nouvelle vie dans le pensionnat. Il baisa les joues de sa mère avant de monter dans le car, de s'attacher, de saluer tout le monde de l'autre côté de la vitre. il ne pleurait pas. Il fit un dernier sourire au personnes qu'il aimait avant que le bus ne se mette en marche et avance doucement. Une fois que ses amis et que ses parents eurent disparu de sa vue, il se laissa éclater et pleurer.

Quand allait-il les revoir ?

Il arriva après 4 heures de voyage au pensionnat, il était immense. Il fut surpris de voir le chauffeur poser ses bagages à côtés de lui.

- Allez mon bonhomme, faut que tu y ailles !

Le jeune blond eu a peine le temps d'ouvrir la bouche que le bus était déjà en train de faire marche arrière.

- Je sens ... que ce pensionnat va me taper sur les nerfs.

Hors RP

Comment avez-vous connu le forum ?

... J'y était déjà inscrite avant, mais à la base : Dei-Dei.

Connaissez-vous des personnes sur ce forum ?
Oui

Votre petit nom peut-être ?
... le même que celui d'Akabane .. j'ai pas été rebaptisée il me semble ....

Est-ce que vous avez d'autres comptes sur B.D.Y. ?
Oui : Akabane Kurôdo.

[Je suis une brave personne obéissante du B.D.Y bonheur-du-yaoi]


Dernière édition par Tweek Trick le Ven 30 Oct 2009 - 15:48, édité 3 fois
avatar
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum